Bannière
La nouvelle naissance, le baptême de l'Esprit, les dons spirituels
P. Oddon

En plus des 5 emplois du mot charisma que nous avons considérés en 1 Corinthiens 12 il y en a 12 autres qui nous montrent clairement que les charismes ne se limitent pas aux manifestations spirituelles de ce chapitre et encore moins au don des langues. Les charismes sont des grâces conférées à des croyants en vue de leur service utile.

  • Romains 12. 6-8 : Le service, l’enseignement, l’exhortation, la distribution des biens, la conduite d’une assemblée chrétienne, l’exercice de la miséricorde… sont des charismes.
  • 1 Corinthiens 1. 7 : Les Corinthiens ne manquaient d’aucun charisme pendant qu’ils attendaient la révélation du Seigneur Jésus Christ.
  • 1 Corinthiens 7. 7 : “Chacun a son propre charisme de la part de Dieu, I’un d’une manière, et l’autre d’une autre”. Ici la chasteté est un charisme accordé à Paul.
  • 1 Pierre 4. 9-11 : L’hospitalité, le fait de parler dans une assemblée comme oracle de Dieu, le service chrétien… sont appelés des charismes de la grâce variée de Dieu.
  • Romains 5. 15, 16 ; 6. 23 ; 11. 29 : “L’œuvre de Christ”, la “vie éternelle”, les “promesses faites aux Israélites” sont aussi appelées des charismes1.

Il y a des charismes plus spectaculaires que d’autres mais tous procèdent de l’Esprit de Dieu et sont donc surnaturels. N’ouvre-t-on pas la porte aux contrefaçons lorsqu’on recherche, parfois maladivement, uniquement des dons spectaculaires ?

Les chrétiens appelés à tort “non charismatiques” sont donc bien loin de rejeter les dons dits spirituels : ils les acceptent TOUS avec reconnaissance envers Dieu, dans la mesure où ils proviennent de Lui et où ceux qui les exercent sont soumis à l’Écriture ; mais n’acceptons pas les contrefaçons. Quel est le critère infaillible pour nous guider ? La Parole de Dieu !

Notes

1Notons pour mémoire les autres emplois : Romains 1. 11 ; 2 Corinthiens 1. 11 ; 1 Timothée 4. 14 et 2 Timothée 1. 6.