Bannière

Le Seigneur est proche

Voici, nous allons entrer dans le pays ; tu attacheras ce cordon de fil écarlate à la fenêtre par laquelle tu nous as fait descendre.
Josué 2. 18
Le fil écarlate et la Cène du Seigneur

Les deux espions ont dit à Rahab d’attacher un cordon de fil écarlate à sa fenêtre afin qu’elle-même et sa famille soient épargnées lors de l’effondrement prochain de Jéricho. Dans les Écritures, la couleur écarlate représente la gloire terrestre. Cela est particulièrement vrai en ce qui concerne les rois d’Israël (voir 2 Samuel 1. 24). En relation avec le Seigneur Jésus, l’écarlate parle de ses droits royaux en tant que Fils de David. Il sera élevé au-dessus de tout, et il régnera sur ce monde dans le temps à venir, un temps tout proche. De manière caractéristique, c’est seulement dans l’Évangile de Matthieu que Jésus est revêtu d’un “manteau écarlate” (Matthieu 27. 28), dans cet évangile qui le présente spécialement comme le Roi d’Israël.

Ce récit de Josué contient cependant une leçon instructive pour les croyants dans le jour actuel de la grâce. Le fil écarlate n’était pas seulement un signe pour les guerriers israélites, et un gage de sécurité pour Rahab et sa famille ; il était aussi un signe pour les Cananéens, même s’ils n’en avaient pas conscience. Josué allait venir, leur ville allait tomber, et Israël régnerait sur eux.

De même, la Cène du Seigneur est comme le fil rouge écarlate. Elle nous parle de notre sécurité face au jugement, mais c’est aussi un témoignage pour le monde, même s’il n’en tient pas compte, et envers “les pouvoirs et les autorités qui sont dans les lieux célestes” (Éphésiens 3. 10). L’apôtre Paul dit : “Toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez la coupe, vous annoncez la mort du Seigneur jusqu’à ce qu’il vienne” (1 Corinthiens 11. 26).

Lorsque nous sommes réunis à la table du Seigneur pour annoncer sa mort, nous mettons en place la ligne de “fil écarlate” au milieu du territoire ennemi avant le retour du Seigneur. C’est un témoignage pour ce monde : le Seigneur Jésus va revenir pour exiger ce qui lui revient de droit. Au jour de sa puissance, il régnera en maître et “sera roi sur toute la terre” (Zacharie 14. 9).

Quel privilège de savoir que Celui qui nous a sauvés va aussi revenir !

B. Reynolds

×
Écouter
Écouter