Bannière

La Bonne Semence

Jeudi 9 juillet 2020
Où étais-tu quand j’ai fondé la terre ? Déclare-le-moi, si tu as de l’intelligence.
Job 38. 4
Par la foi, nous comprenons que les mondes ont été formés par la parole de Dieu.
Hébreux 11. 3
Au commencement

L’homme fait de grands efforts pour percer le mystère de son origine. Cette recherche est légitime, mais elle se heurte aux limites de l’esprit humain. Comment la créature pourrait-elle découvrir tous les secrets du Créateur ?

Le chrétien ne comprend pas mieux que les autres comment l’univers a été formé. Mais l’intelligence lui fait discerner que tout ce qui existe a nécessairement un Créateur infiniment sage et puissant. Dieu, par la foi, l’amène à comprendre cela. Avec puissance et autorité, Dieu a donné un ordre et la chose a eu lieu. Le chrétien croit ce que Dieu dit parce qu’il le connaît et lui fait confiance, comme un enfant a confiance en ses parents.

Le début de la Genèse n’est pas l’histoire de la formation de l’univers. Dieu nous y donne une description adaptée à nos esprits limités, illustrant les principes que nous avons besoin de comprendre pour le but qu’il s’est fixé : mettre en évidence sa gloire et son amour, afin d’être entouré, dans l’éternité, de créatures heureuses, rendues capables de le connaître.

La Bible déclare dès la première ligne : “Au commencement Dieu créa les cieux et la terre”, et poursuit par : “la terre était désolation et vide”. Ce qui a pu se passer entre ce commencement et le chaos qui a suivi ne nous est pas révélé. Un fait est simplement établi : au commencement, Dieu créa. Puis viennent les détails de la forme actuelle de la création, ce qui concerne l’être humain sur la terre, ce que nous avons besoin de savoir. N’attendons pas de tout comprendre… sinon nous ne croirons jamais !