Bannière
La Bonne Semence
Dimanche 16 juin 2019
Le Christ nous a aimés et s'est livré lui-même pour nous, comme offrande et sacrifice à Dieu.
Éphésiens 5. 2
Le Christ a aimé l'assemblée et s'est livré lui-même pour elle.
Éphésiens 5. 25
[Le] Fils de Dieu… m'a aimé et… s'est livré lui-même pour moi.
Galates 2. 20
Pour qui Jésus s'est-il livré ?

Dans les trois versets ci-dessus, nous lisons que Christ s'est livré lui-même, c'est-à-dire qu'il s'est donné volontairement, corps et âme, jusqu'au sacrifice suprême : sa mort sur la croix.

Christ “s'est livré lui-même pour nous, comme offrande et sacrifice à Dieu”. Dieu voulait sauver les hommes pécheurs que nous étions, et Jésus s'est livré pour nous sauver. C'est avant tout à Dieu qu'il s'est offert en sacrifice, il savait que c'était sa volonté qu'il donne sa vie. Avant d'aller à la croix, il dit : “Afin que le monde connaisse que j'aime le Père, et comme le Père m'a commandé, ainsi je fais” (Jean 14. 31).

“Christ a aimé l'assemblée et s'est livré lui-même pour elle”. Dieu voulait aussi donner à son Fils une épouse bien-aimée. Cette épouse, c'est “l'Église”, constituée de tous ceux qui croient en Jésus, qui les unit. Elle est “l'assemblée de Dieu… acquise par le sang de son propre Fils” (Actes 20. 28). Jésus s'est donné par amour pour elle, et il la chérit (Éphésiens 5. 29).

“Le Fils de Dieu m'a aimé et s'est livré lui-même pour moi”. Si le sacrifice de Jésus concerne l'ensemble des croyants, c'est qu'il concerne chacun d'eux personnellement. Si j'ai cru en lui, je peux dire avec émerveillement : Le Fils de Dieu s'est livré pour moi. Mes péchés méritaient le jugement de Dieu. Il fallait régler cette question pour moi, sinon j'étais perdu ! Et il l'a fait, car il m'aimait !

Quel amour merveilleux, qui surpasse toute connaissance ! (Éphésiens 3. 18, 19)