Bannière
La Bonne Semence
Mardi 26 mars 2019
Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te dis : Si quelqu'un n'est pas né d'eau et de l'Esprit, il ne peut pas entrer dans le royaume de Dieu.
Jean 3. 5, 6
Vous… êtes régénérés… par la vivante et permanente parole de Dieu.
1 Pierre 1. 23
Né de nouveau ? (2)

Au cours de ses voyages en train à travers la France, la Suisse et l'Italie, l'évangéliste Dapozzo mène une petite enquête. Il pose à cent personnes cette question : “Êtes-vous un chrétien né de nouveau ? ” Seules des personnes qui connaissent l'évangile et qui ont cru en Jésus Christ peuvent comprendre la question. Les réponses sont variées, parfois indignées : “Moi, Monsieur, je joue de l'orgue à la chapelle ! ” ou : “J'ai été enfant de chœur”, ou “J'ai été baptisé ! ”… Sur les cent personnes interrogées, il s'en trouve une seule qui répond clairement : “Oui” !

Cette question est pourtant essentielle. En effet, Jésus affirme à un chef religieux : “Si quelqu'un n'est pas né de nouveau, il ne peut pas voir le royaume de Dieu” (Jean 3. 3). Personne ne peut entrer en relation avec Dieu sans être passé par une nouvelle naissance ! Il y a de quoi faire réfléchir !

Naître “d'eau et de l'Esprit”, c'est recevoir une vie nouvelle, par la foi en la Parole de Dieu (symbolisée par l'eau) et par l'action de l'Esprit de Dieu, qui produit ce miracle en nous. Cette vie nouvelle vient de Dieu, ceux qui la reçoivent sont enfants de Dieu (Jean 1. 12, 13).

Ne nous y trompons donc pas : être enfant de chœur, jouer de l'orgue à la chapelle, ou assister régulièrement à des offices religieux ne sauvera personne.

Le vrai christianisme n'est pas extérieur, c'est un renouvellement intérieur complet, opéré par l'Esprit de Dieu dans celui qui croit en Jésus Christ.

Quelle est ma réponse à la question que posait cet évangéliste ?