Bannière
La Bonne Semence
Vendredi 18 janvier 2019
Cette parole est certaine et digne d'être pleinement reçue : le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont moi je suis le premier.
1 Timothée 1. 15
En prison

“Atteint d'une forme de démence et responsable de plusieurs actes très violents, j'ai été envoyé en hôpital psychiatrique puis en prison. Là, j'ai connu Randy, un détenu chrétien. Il priait souvent et lisait la Bible. Je me moquais toujours de sa foi, mais nous sommes cependant devenus amis. Jour après jour, ses questions et les réponses qu'il donnait aux miennes ont commencé à me déstabiliser. Auparavant, je considérais que la résurrection de Jésus, c'était une histoire inventée pour les gens naïfs… Mais petit à petit, je me suis dit que si des gens étaient prêts à mourir pour une cause, c'est que celle-ci devait être sérieuse ! Si les apôtres étaient prêts à mourir pour Jésus, c'est qu'ils l'avaient vraiment vu vivant, ressuscité.

Mes convictions se sont écroulées une à une. Alors que je pensais être un homme au-dessus des autres, j'en suis venu à penser que j'étais pire que tous. Qui pouvait m'aimer et me donner une vie nouvelle ? Pourquoi pas ce Jésus dont Randy me parlait si souvent ? Alors, je me suis mis à genoux et j'ai prié : “Dieu, je ne sais pas si je vais croire en toi demain, mais je crois en toi maintenant, si tu veux faire un travail en moi, fais-le s'il te plaît”. Quand je me suis relevé de ma prière, pour la première fois depuis des années, je ne voulais faire de mal à personne.

Moi qui étais un homme violent et blasphémateur, j'ai obtenu miséricorde, la grâce de notre Seigneur a surabondé afin que je serve d'exemple à ceux qui croiront en lui pour la vie éternelle (1 Timothée 1. 16).”

David