Bannière

La Bonne Semence

Lundi 22 juillet 2019
J'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives.
Deutéronome 30. 19
Le mauvais choix
Lecture proposée: Matthieu 19. 16-24; Marc 10. 17-23

Riche, doué et comblé par la vie, un jeune homme par ailleurs très religieux vient interroger Jésus. Tous ces atouts ne lui suffisent pas, et une question le tourmente. Peut-être Jésus de Nazareth, ce prophète dont il a entendu parler, peut l'aider à la résoudre? Il lui demande: “Maître, que ferai-je de bon pour obtenir la vie éternelle?”

Cherche-t-il des certitudes sur la vie future? Quelles sont les conditions exigées par Dieu? S'agit-il plutôt d'une prise de conscience? Aura-t-il un jour à rendre, au Dieu créateur dont il dépend, des comptes sur l'usage de ses biens et de sa vie?

Mais Jésus le regarde avec amour, et n'hésite pas à lui répondre. Il sait quel est son véritable problème et met le doigt dessus, en lui demandant de vendre tout ce qu'il a, et de le donner aux pauvres.

Ce jeune reste triste, sans réponse, et s'en va car les richesses font de lui un esclave; ce n'est pas lui qui les possède, mais ce sont les richesses qui le tiennent. En effet, il n'est pas possible de servir deux maîtres, Dieu et le dieu des richesses (ou de l'argent) (Matthieu 6. 24). Pour inverser son échelle de valeurs, il n'a aucune force, si ce n'est de reconnaître l'amour de Jésus et la vérité de son message. Ses grands biens ont pris possession de son cœur à son insu, et ce que Jésus lui demande doit lui en faire prendre conscience. Cette rencontre aura-t-elle produit sur lui un résultat sur le chemin du retour?

Aujourd'hui, si vous entendez la voix du Maître, n'endurcissez pas votre cœur.