Bannière

La Bonne Semence

Allez donc et faites disciples toutes les nations, les baptisant pour le nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, leur enseignant à garder tout ce que je vous ai commandé. Et voici, moi je suis avec vous tous les jours, jusqu’à l’achèvement du siècle.
Matthieu 28. 19, 20
Parler de sa foi

Reconnaissons-le, parler de Jésus n’est pas facile, soit par peur d’être rejeté ou méprisé, soit tout simplement parce que nous n’arrivons pas à mettre des mots sur notre relation avec Jésus.

Nous pouvons donc nous encourager à entendre, comme tout à nouveau, l’ordre que le Christ ressuscité a adressé à ses disciples et à tous les croyants : “Allez, faites disciples toutes les nations”. Pour cela il faut aller à la rencontre des autres, s’approcher d’eux. Certes, de nombreux philanthropes agissent ainsi et mènent des actions de grande valeur au bénéfice de leurs contemporains. Le chrétien, lui, témoigne qu’il vit quelque chose avec Christ, celui en qui il croit. Il a une relation vivante et sincère avec lui, relation de confiance et de foi. Il dialogue avec lui par la prière et par l’écoute de sa Parole, la Bible. Cette vie intérieure rayonne alors au-dehors. Le témoignage, c’est ce que je vis avec Jésus, avec ma fragilité et mes questions, c’est montrer que j’ai confiance en lui, malgré les aléas de la vie.

Alors je pourrai parler de Celui qui remplit ma vie, Jésus, qui m’a adressé tant de messages réconfortants, tels que celui-ci : “Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos” (Matthieu 11. 28). Ce qui compte, en définitive, ce sont les paroles de Jésus, paroles de vie, d’amour et d’espérance.

N’oublions pas que nous sommes les témoins de Jésus, et non de nous-mêmes. Un poteau indicateur n’attire pas l’attention sur lui-même mais sur une direction.

Annonçons Jésus (Actes 8. 35).

×
Écouter
Écouter