Bannière

La Bonne Semence

La fin de toutes choses s’est approchée ; soyez donc sobres et veillez pour prier.
1 Pierre 4. 7
Seigneur, enseigne-nous à prier.
Luc 11. 1
La prière personnelle

Une chrétienne âgée en maison de retraite notait sur un calendrier les événements marquants de chaque jour. Le mercredi, presque toujours : 19 heures 30 : Réunion de prières. En effet c’était très important pour elle de prier Dieu “qui écoute la prière” (Psaume 65. 2).

Qu’en est-il de ma vie personnelle de prière ?

– Un matin, je me rendors… trop tard, chaque seconde compte ! Pas de prière pour me préparer à tous les aléas de la journée, ni de remerciements à mon Dieu pour ses bienfaits !

– À midi, je mange à la cantine, seul ou avec d’autres… difficile de prier.

– La soirée est bien remplie, le sommeil me gagne… trop fatigué pour prier.

– Ce soir je me joins à mes amis chrétiens pour une réunion de prières, mais préoccupé par mes soucis, je me sens incapable de prier.

La Bible nous encourage souvent à prier :

“Persévérez dans la prière” (Colossiens 4. 2).

“Priez sans cesse, en toutes choses rendez grâces” (1 Thessaloniciens 5. 17).

“Priez l’un pour l’autre” (Jacques 5. 16).

L’apôtre recommande aux couples chrétiens que leurs prières “ne soient pas interrompues” (1 Pierre 3. 7).

Nos prières peuvent aussi être intérieures, très brèves (Néhémie 2. 5).

Écoutons l’enseignement de Jésus : “Quand tu pries, entre dans ta chambre, et, après avoir fermé ta porte, prie ton Père qui demeure dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te récompensera” (Matthieu 6. 6).

×
Écouter
Écouter