Bannière
Petit manuel du pasteur
A. Blok

Dieu était le berger d’Israël, et Israël le reconnaissait comme tel. “Berger d’Israël ! prête l’oreille. Toi qui mènes Joseph comme un troupeau, toi qui es assis entre les chérubins, fais luire ta splendeur !” (Psaume 80. 2). “Voici, le Seigneur l’Éternel viendra avec puissance, et son bras dominera pour lui… Comme un berger il fera paître son troupeau ; par son bras il rassemblera les agneaux et les portera dans son sein ; il conduira doucement celles qui allaitent” (Ésaïe 40. 10-11).

Tout comme Dieu prenait soin autrefois de son peuple Israël, il prendra également soin des croyants. Il ne nous laissera pas sans berger. “C’est lui qui a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, en vue du perfectionnement des saints, pour l’œuvre du service, pour l’édification du corps de Christ” (Éphésiens 4. 11-12). Jésus Christ a tous les droits sur l’Église car elle lui appartient : “Lui est avant tout, et tout subsiste par lui. Et il est le chef du corps, de l’assemblée, lui qui est le commencement, le Premier-né d’entre les morts, afin qu’en tout il tienne, lui, la première place” (Colossiens 1. 17-18). Le Seigneur Jésus veille sur son Église, c’est sa responsabilité. C’est pourquoi il appelle et établit des pasteurs qui sont responsables devant lui.