Bannière
Petit manuel du pasteur
A. Blok

Notre Seigneur Jésus Christ était le Berger parfait. Nous lisons : “Fixant les yeux sur Jésus, le chef de la foi et celui qui l’accomplit pleinement, lui qui, à cause de la joie qui était devant lui, a enduré la croix, ayant méprisé la honte, et est assis à la droite du trône de Dieu” (Hébreux 12. 2). Quelle était cette joie qui était devant le Seigneur Jésus ? C’était de glorifier Dieu. Certes, la joie du Seigneur était aussi en relation avec notre salut et avec le fait d’amener de nombreux fils à la gloire (Hébreux 2. 10). Mais son désir était avant tout de glorifier Dieu, en faisant la volonté du Père et en rétablissant ce que Satan avait dégradé par le péché. C’est cela qui faisait sa joie et ses délices (voir Psaume 16. 8 ; Psaume 40. 9 ; Jean 15. 10, 11).

Quel exemple pour tous les pasteurs ! Mais aussi quel défi exceptionnel pour chacun de nous qui croyons au Seigneur. Que le propos de notre cœur soit avant tout de glorifier Dieu, que nous ne cherchions pas nos propres intérêts mais ceux de Dieu.