Bannière
Petit manuel du pasteur
A. Blok

Ésaïe a écrit : “Mais [l’Éternel] se souvint des jours d’autrefois, de Moïse, de son peuple : Où est celui qui les fit monter de la mer, avec les bergers de son troupeau ? Où est celui qui mit l’Esprit de sa sainteté au-dedans de [Moïse], son bras magnifique les faisant marcher par la main droite de Moïse ; – qui fendit les eaux devant eux pour se faire un nom à toujours ?” (Ésaïe 63. 11-12). Moïse avait grandi dans le palais du Pharaon en Égypte, et avait probablement reçu la meilleure éducation possible. Mais Dieu avait un plan particulier pour Moïse, et c’est en poursuivant ses plans qu’Il l’a fait passer 40 ans dans le désert à prendre soin des troupeaux de son beau-père. Moïse était là-bas à l’école de Dieu. Lorsque sa formation a été terminée, Dieu l’a appelé à conduire son peuple.

Moïse est un très bon exemple de ce que devrait être un pasteur ! Il était reconnu comme l’homme le plus doux de tous (Nombres 12. 3) – même lorsque sa patience a été mise à l’épreuve plusieurs fois par le peuple d’Israël rebelle. À cause de leur désobéissance, Dieu avait déclaré plusieurs fois qu’il voulait détruire ce peuple entièrement. Mais Moïse est intervenu auprès de Dieu en faveur des fils d’Israël afin qu’ils soient épargnés, demandant même qu’il soit détruit lui-même plutôt que le peuple (Exode 32. 32).

Bien qu’il ait été un homme hautement estimé, ayant le privilège d’entrer dans la présence même de Dieu, Moïse n’a pas recherché sa propre gloire ni ses propres intérêts. Mais il recherchait plutôt la bénédiction du peuple.