Bannière
Le livre du prophète Ézéchiel
Sondez les Écritures - 3e année

Ézéchiel 19, 20

Les raisons du jugement

8. La complainte sur les princes d’Israël : 19. 1-14

Ce chapitre est une lamentation (versets 1, 14b), composée de deux paraboles. Comme le chapitre 17, avec lequel il fait le pendant, il expose figurativement la fin de la monarchie de Juda1.

La parabole de la lionne et des lionceaux : versets 1-9

Dans la première parabole, la tribu royale est comparée à une “lionne” Genèse 49. 9 ; 1 Rois 10. 18-202, les autres nations à des “lions” dont les rois sont les “lionceaux” (verset 2). Le “jeune lion” (verset 3) est le méchant roi Joakhaz, fils de Josias, qui fut amené comme captif en Égypte vers 609 av. J.C. (verset 4) 2 Rois 23. 30-34. L’autre “jeune lion” (versets 5-9) représente sans doute le roi Jehoïakin dont la tyrannie fut pire encore que celle de JoakhazProverbes 19. 12 ; 20. 2. Quant à lui, il fut amené captif à Babylone (versets 8, 9) 2 Rois 24. 8-173.

Quelle triste histoire ! Ces rois de Juda auraient dû donner aux nations un avant-goût du règne du Messie ; mais ils se comportèrent lamentablement, étant même en scandale aux yeux des païens (16. 27). Ces “lions” de Juda n’étaient que trop semblables aux “lions” des nations païennes. Bien loin de ressembler au “lion qui est de la tribu de Juda” Apocalypse 5. 5, ils imitaient, par leur cruauté et leur violence, le diable qui, “comme un lion rugissant”, cherche “qui il pourra dévorer” 1 Pierre 5. 8. Comment nous comportons-nous devant le monde ? Reflétons-nous quelques traits de la noblesse du Roi des rois, ou bien montrons-nous par nos querelles intestines l’esprit dévorant des chrétiens de GalatieGalates 5. 15 ?

La parabole de la vigne jugée : versets 10-14

Une fois de plus, le peuple juif est symbolisé par une vigne (verset 10) Ésaïe 5. 1-7 ; Jérémie 2. 21. Ses “rameaux robustes” (verset 11) évoquent les souverains puissants qui se succédèrent sur le trône de David. Puis Ézéchiel anticipe la destruction du royaume de Juda par l’armée babylonienne venue de l’est (verset 12) et la déportation du peuple (verset 13). Le “feu sorti d’un rameau” (verset 14) fait probablement allusion à la révolte de Sédécias qui sera à l’origine de l’effondrement final du royaume2 Rois 24. 20 ; 25. 1-7.

Israël avait voulu un roi “comme toutes les nations” 1 Samuel 8. 5, mais cette monarchie si désirée fut une des causes principales de sa ruine. Cette histoire nous montre combien il est difficile pour l’homme d’exercer un pouvoir sans se laisser corrompre par lui. Prions pour les “conducteurs” du peuple de DieuActes 15. 22 ; Hébreux 13. 7, 17, afin que l’autorité morale qu’ils ont reçue de Dieu ne les entraîne pas à l’orgueil et à la tyrannieLuc 22. 26 ; 1 Pierre 5. 1-3.

9. L’histoire des infidélités d’Israël : 20. 1-44

La septième année après la déportation, en 591 av. J.-C., des anciens vinrent de nouveau vers Ézéchiel pour consulter l’Éternel (verset 1). Comme précédemment (14. 1-11), Dieu n’était pas prêt à leur répondre (versets 2, 3, 31), en raison des idoles qu’ils entretenaient dans leurs cœurs (14. 3). En effet, tout péché cultivé est une entrave majeure pour connaître la volonté de Dieu.

Cette fois, l’Éternel développa devant eux en une fresque saisissante toute l’histoire d’Israël depuis l’Égypte. Il y mit en évidence sa grâce et sa patience, en contraste avec leur tendance invétérée à l’idolâtrie et à la rébellion (versets 5-29). Mais le moment du jugement était venu (versets 30-33). Toutefois, à la fin, Dieu userait à nouveau de grâce envers Israël, sur la base d’une véritable repentance (versets 34-44).

L’histoire des idolâtries du peuple : versets 5-32

  • L’idolâtrie en Égypte (versets 5-10) : Ce chapitre jette une lumière que l’on ne trouve guère ailleurs dans la Bible sur le comportement des Israélites entre la mort de Joseph et l’arrivée de Moïse : ils avaient oublié dans une large mesure la révélation que Dieu avait faite aux patriarches et avaient adopté les dieux de l’Égypte. Pourtant Dieu sauva son peuple de l’esclavage par pure grâce. Israël avait-il le moindre mérite dans cette délivrance ? Toute la gloire en revint au nom de l’Éternel (versets 9, 14, 22, 44), qui montra ainsi ce qu’il était.
  • L’idolâtrie de la première génération au désert (versets 11-17) : Dieu amena son peuple idolâtre au désert, ce lieu favorable pour écouter la voix de Dieu, loin des bruits extérieursExode 3 ; Galates 1. 17, 18 ; Osée 2. 14, 15. Les fils d’Israël y reçurent la loi du Sinaï, qui défendait expressément toute idolâtrie4. Mais à peine était-elle donnée que le peuple fut désobéissant à ce commandement (versets 13, 16). Pourtant Dieu ne le détruisit pas entièrement, de nouveau pour la gloire de son nom (versets 14, 17) Exode 32. 12, 13.
  • L’idolâtrie de la deuxième génération au désert (versets 18-26) : Les exemples ne servent guère et les enfants des Israélites tombés dans le désert suivirent le même chemin d’idolâtrie que leurs pères (versets 21, 24) : “M’avez-vous offert des sacrifices et des offrandes dans le désert, pendant quarante ans, maison d’Israël ? Mais vous avez porté le tabernacle de votre Moloc, et le Kiun de vos images, l’étoile de votre dieu, que vous vous êtes fait” Amos 5. 25, 26. Mais Dieu continuait à user de grâce pour que son nom ne soit pas déshonoré parmi les autres nations (verset 22) 5.
  • L’idolâtrie dans le pays promis (versets 27-32) : Après être entré dans le pays promis, le peuple s’enfonça dans le mal jusqu’à sacrifier des enfants à ses faux dieux (verset 31).

Quelle funeste succession ! D’abord, on refuse d’écouter (verset 8), puis on ne veut pas obéir (verset 13), on méprise la discipline divine (verset 21), enfin on provoque Dieu (verset 28).

Immoler des enfants à des idoles peut nous paraître un péché impensable, mais n’est-ce pas dans une mesure ce que nous faisons, lorsque nous donnons à nos enfants l’exemple d’une vie chrétienne envahie d’idoles, qui les détourne du Seigneur ?

La promesse d’une restauration future : versets 33-44

La tendance obstinée des idolâtres d’Israël était d’imiter les nations païennes1 Samuel 8. 5 et de suivre la même religion qu’eux. Mais Dieu ne permettrait pas que son peuple suive toujours un tel chemin (verset 32) et il le tiendrait séparé malgré lui.

La fin de ce chapitre donne un aperçu prophétique sur la dernière phase de la rentrée du peuple dans le pays lors du retour de Christ : ceux qui seront encore en exil seront jugés parmi les nations (verset 35). Dieu “séparera” les apostats, promis à un jugement terrible (verset 38), des fidèles qui seront purifiés par le jugement (verset 37). Seuls ces derniers rentreront dans le pays promis pour y adorer le seul vrai Dieu en vérité et en pureté (versets 34, 41, 42). Israël vivra un renouvellement spirituel complet (verset 43). Finalement, “la maison d’Israël tout entière”, Israël et Juda réunis, servira fidèlement l’Éternel (verset 40) qui agréera leurs offrandesMalachie 3. 4.

Quel souvenir le peuple gardera-t-il de son histoire, sinon celui de la fidélité immuable de Dieu à ses promesses (verset 42) et de sa grâce qui surpasse les infidélités passées (verset 44), pour la seule gloire de son nom. L’orgueil national, si fort dans le cœur de ce peuple, fera place à l’humilité et au souvenir des fautes passées (verset 43).

Il en est de même pour nous : si un jour nous serons “à la louange de la gloire” de Dieu, nous ne le devrons qu’aux “richesses de sa grâce” Éphésiens 1. 12, 7. Que le souvenir de l’histoire chaotique de l’Église et de nos propres faux pas nous conduise à une profonde “horreur de nous-mêmes” Job 42. 6 ; Romains 7. 18, 24, à une réelle humilité et à une grande reconnaissance envers notre Dieu de grâce !

Notes

1Le terme “princes” désigne aussi des rois (comp. 12. 10).
2Cette analogie se poursuit dans le N.T. : le Messie, qui sera le dernier roi de la tribu royale, est appelé “le lion qui est de la tribu de Juda” (Apocalypse 5. 5).
3Cette parabole illustre aussi le chapitre précédent : la justice du fidèle roi Josias était impuissante pour sauver du jugement ses descendants impies.
4Trois fois dans ce chapitre, la vie est promise à celui qui observe parfaitement la loi (versets 11, 13, 21 ; Lévitique 18. 5). L’épître aux Galates (3. 10-14) explique pourquoi personne n’a pu obtenir la vie par la loi.
5Les versets 25 et 26 sont difficiles. A la lumière de Romains 1. 26-32 et 2 Thessaloniciens 2. 11, on peut les comprendre ainsi : puisqu’Israël ne voulait pas obéir aux ordonnances divines, Dieu les livra aux manières d’agir des païens. S’ils s’étaient avérés incapables de vivre en accomplissant la loi bonne de Dieu, combien plus seraient-ils incapables de vivre par ces pratiques abominables ! C’est ainsi que Dieu avait déjà agi envers Israël du temps des Juges (Juges 2. 15 ; 10. 14).

Ézéchiel 19

1Et toi, élève une complainte sur les princes d’Israël, 2et dis : Qu’était ta mère ? Une lionne couchée parmi les lions, élevant ses petits au milieu des lionceaux. 3Et elle éleva un de ses petits ; il devint un jeune lion et apprit à déchirer la proie ; il dévora des hommes. 4Et les nations entendirent parler de lui ; il fut pris dans leur fosse, et on le mena avec un anneau à ses narines dans le pays d’Égypte. 5Et quand elle vit qu’elle avait attendu [et] que son espoir avait péri, elle prit un [autre] de ses petits, [et] en fit un jeune lion ; 6il marcha au milieu des lions, il devint un jeune lion et apprit à déchirer la proie ; il dévora des hommes. 7Il connut leurs palais [désolés] a, et dévasta leurs villes, et le pays et tout ce qu’il contenait fut désolé par la voix de son rugissement. 8Alors, de [toutes] les provinces, les nations d’alentour se rangèrent contre lui, et étendirent sur lui leur filet : il fut pris dans leur fosse. 9Et elles le mirent dans une cage, avec un anneau à ses narines, et le menèrent au roi de Babylone ; elles le menèrent dans une forteresse, afin que sa voix ne soit plus entendue sur les montagnes d’Israël.
10Ta mère était comme une vigne, plantée près des eaux dans ton reposb ; elle était féconde et chargée de branches à cause des grandes eaux. 11Et elle avait des rameaux robustes pour des sceptres de dominateurs, et elle s’élevait haut au milieu de branches touffues, et elle était apparente par sa hauteur, par la multitude de ses rameaux. 12Mais elle fut arrachée avec fureur, jetée par terre, et le vent d’orient fit sécher son fruit ; ses rameaux robustes ont été brisés et desséchés, le feu les a consumés. 13Et maintenant elle est plantée dans le désert, dans une terre sèche et aride. 14Et un feu est sorti d’un rameau de ses branches [et] a consumé son fruit, et il n’y a pas en elle de rameau robuste, de sceptre pour dominer. C’est là une complainte, et ce sera une complainte.

Ézéchiel 20

1Et il arriva, la septième année, au cinquième [mois], le dixième [jour] du mois, que des hommes d’entre les anciens d’Israël vinrent pour consulter l’Éternel ; et ils s’assirent devant moi. 2Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant : 3Fils d’homme, parle aux anciens d’Israël, et dis-leur : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Êtes-vous venus pour me consulter ? Je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel, si je suis consulté par vous ! 4Les jugeras-tu, les jugeras-tu, fils d’homme ? Fais-leur connaître les abominations de leurs pères, 5et dis-leur : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Au jour où je choisis Israël, et que je levai ma main à la semence de la maison de Jacob, et que je me fis connaître à eux dans le pays d’Égypte, et que je leur levai ma main, disant : Je suis l’Éternel, votre Dieu, 6– en ce jour-là je leur levai ma main de les faire sortir du pays d’Égypte [pour les amener] dans le pays sur lequel j’avais jeté les yeux pour eux, [pays] ruisselant de lait et de miel, qui est un ornement entre tous les pays ; 7et je leur dis : Que chacun de vous rejette les abominations que ses yeux regardentc, et ne vous rendez pas impurs par les idoles de l’Égypte. Je suis l’Éternel, votre Dieu. 8Et ils se rebellèrent contre moi, et ne voulurent pas m’écouter ; aucun d’eux ne rejeta les abominations que ses yeux regardaientd, ni ne quitta les idoles de l’Égypte ; et je dis que je verserais ma fureur sur eux, et que je consommerais ma colère sur eux, au milieu du pays d’Égypte. 9Mais j’ai agi à cause de mon nom, afin de ne pas le profaner aux yeux des nations au milieu desquelles ils étaient, aux yeux desquelles je m’étais fait connaître à eux, en les faisant sortir du pays d’Égypte.
10Et je les fis sortir du pays d’Égypte, et les amenai au désert ; 11et je leur donnai mes statuts et leur fis connaître mes ordonnances, – par lesquels, s’il les pratique, un homme vivra. 12Et je leur donnai aussi mes sabbats, pour être un signe entre moi et eux, afin qu’ils connaissent que je suis l’Éternel qui les sanctifie. 13Et la maison d’Israël se rebella contre moi dans le désert ; ils ne marchèrent pas dans mes statuts, et ils rejetèrent mes ordonnances, – par lesquels, s’il les pratique, un homme vivra ; et ils profanèrent extrêmement mes sabbats ; et je dis que je verserais sur eux ma fureur dans le désert, pour les consumer. 14Mais j’ai agi à cause de mon nom, afin de ne pas le profaner aux yeux des nations sous les yeux desquelles je les avais fait sortir.
15Et je leur levai aussi ma main dans le désert, que je ne les amènerais pas dans le pays que je [leur] avais donné, [pays] ruisselant de lait et de miel, qui est un ornement entre tous les pays ; 16parce qu’ils avaient rejeté mes ordonnances, et qu’ils n’avaient pas marché dans mes statuts, et qu’ils avaient profané mes sabbats ; car leur cœur marchait après leurs idoles. 17Mais mon œil eut compassion d’eux pour ne pas les détruire, et je ne les consumai pas entièrement dans le désert. 18Et je dis à leurs fils dans le désert : Ne marchez pas dans les statuts de vos pères, et ne gardez point leurs ordonnances, et ne vous rendez pas impurs par leurs idoles. 19Je suis l’Éternel, votre Dieu ; marchez dans mes statuts, et gardez mes ordonnances et pratiquez-les ; 20et sanctifiez mes sabbats, et qu’ils soient un signe entre moi et vous, afin que vous connaissiez que je suis l’Éternel, votre Dieu. 21Et les fils se rebellèrent contre moi ; ils ne marchèrent pas dans mes statuts et ne gardèrent pas mes ordonnances pour les pratiquer, – par lesquels, s’il les pratique, un homme vivra ; ils profanèrent mes sabbats ; et je dis que je verserais sur eux ma fureur, pour consommer ma colère contre eux dans le désert. 22Mais je retirai ma main ; et j’ai agi à cause de mon nom, afin de ne pas le profaner aux yeux des nations sous les yeux desquelles je les avais fait sortir.
23Je leur levai aussi ma main dans le désert, que je les disperserais parmi les nations et que je les disséminerais dans les pays, 24parce qu’ils ne pratiquaient pas mes ordonnances, et qu’ils rejetaient mes statuts et profanaient mes sabbats, et que leurs yeux étaient après les idoles de leurs pères. 25Et moi aussi, je leur donnai des statuts qui n’étaient pas bons et des ordonnances par lesquelles ils ne pouvaient vivre ; 26et je les rendis impurs dans leurs dons, en ce qu’ils consacraiente tout ce qui ouvrait la matrice, afin que je les mette en désolation, pour qu’ils connaissent que je suis l’Éternel. 27C’est pourquoi, fils d’homme, parle à la maison d’Israël, et dis-leur : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Encore en ceci vos pères m’ont outragé, en étant infidèles envers moi. 28Quand je les introduisis dans le pays touchant lequel j’avais levé ma main de le leur donner, ils ont regardé toute haute colline et tout arbre touffu, et là ils ont offert leurs sacrifices, et là ils ont présenté la provocation de leur offrandef, et là ils ont placé leurs parfums agréables, et là ils ont répandu leurs libations. 29Et je leur dis : Qu’est-ce que ce haut lieu où vous allez ? et son nom a été appelé Bamag, jusqu’à ce jour.
30C’est pourquoi, dis à la maison d’Israël : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Ne vous rendez-vous pas impurs dans la voie de vos pères, et ne vous prostituez-vous pas après leurs abominations ? 31Et quand vous offrez vos dons, en faisant passer vos fils par le feu, vous vous rendez impurs par toutes vos idoles jusqu’à aujourd’hui, – et moi, je serais consulté par vous, maison d’Israël ? Je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel, si je suis consulté par vous ! 32Et ce qui monte dans votre esprit n’arrivera nullement, en ce que vous dites : Nous serons comme les nations, comme les familles des pays, en servant le bois et la pierre. 33Je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel, si je ne règne sur vous avec une main forte et un bras étendu, et avec effusion de fureur, 34et si je ne vous fais sortir d’entre les peuples, et ne vous rassemble hors des pays dans lesquels vous êtes dispersés, avec une main forte et un bras étendu, et avec effusion de fureur, 35et si je ne vous introduis dans le désert des peuples, et là n’entre en jugement avec vous face à face ! 36Comme je suis entré en jugement avec vos pères dans le désert du pays d’Égypte, ainsi j’entrerai en jugement avec vous, dit le Seigneur, l’Éternel ; 37et je vous ferai passer sous la verge, et vous introduirai dans le lien de l’alliance ; 38et je séparerai d’entre vous les rebelles et ceux qui se sont révoltés contre moi : je les ferai sortir du pays dans lequel ils séjournent, mais ils n’entreront point dans la terre d’Israël ; et vous saurez que je suis l’Éternel.
39Et vous, maison d’Israël ! ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Allez, servez chacun vos idoles, à l’avenir aussi, si aucun de vous ne veut m’écouter ; mais ne profanez plus mon saint nom par vos dons et par vos idoles. 40Car en ma montagne sainte, en la haute montagne d’Israël, dit le Seigneur, l’Éternel, là me servira la maison d’Israël tout entière, dans le pays ; là je prendrai plaisir en eux, et là je demanderai vos offrandes élevées et les prémices de vos offrandes, dans toutes vos choses saintesh. 41Je prendrai plaisir en vous comme en un parfum agréable, quand je vous aurai fait sortir d’entre les peuples, et que je vous aurai rassemblés des pays dans lesquels vous serez dispersés, et que je serai sanctifié en vous aux yeux des nations. 42Et vous saurez que je suis l’Éternel, quand je vous aurai fait entrer dans la terre d’Israël, dans le pays touchant lequel j’ai levé ma main de le donner à vos pères. 43Et là vous vous souviendrez de vos voies et de toutes vos actions par lesquelles vous vous êtes rendus impurs, et vous aurez horreur de vous-mêmes à cause de toutes vos iniquités, que vous avez commises ; 44et vous saurez que je suis l’Éternel, quand j’agirai envers vous à cause de mon nom, non pas selon vos mauvaises voies et selon vos actions corrompues, ô maison d’Israël, dit le Seigneur, l’Éternel.

Notes

aselon d’autres : leurs veuves.

ble sens du mot hébreu est incertain ; selon qqs. : à ta ressemblance.

clitt. : abominations de ses yeux.

dlitt. : abominations de ses yeux.

eou : faisaient passer [par le feu] .

fhéb. : corban ; voir Lévitique 1. 2.

ghaut lieu.

hou : vos choses consacrées.

(Traduction révisée)