Bannière
Le livre du prophète Ésaïe
Sondez les Écritures - 1re année

Ésaïe 66

Exhortations et conclusion

22. Grandeur de l’Éternel ; comment l’honorer ? : versets 1-6

Dieu habitera-t-il vraiment avec l’homme sur la terre ? “Voici, les cieux et les cieux des cieux ne peuvent te contenir”, disait Salomon qui venait de bâtir une maison pour le nom de l’Éternel2 Chroniques 6. 5, 6, 10, 18. Nous savons que bientôt, les Juifs rebâtiront le temple à Jérusalem et y célébreront un culte selon les formes judaïques, sous la protection du chef de l’empire romain reconstitué après l’enlèvement de l’Église. Ces événements sont annoncés notamment par le prophète DanielDaniel 9. 26, 27. Ce culte réduit à ses rites sera odieux à l’Éternel qui, ainsi, ne sera honoré qu’extérieurement, des lèvres et non du cœurMatthieu 15. 8 ; il sera une cause d’affliction pour les fidèles méprisés et peu nombreux du résidu. C’est à eux, pourtant, que l’Éternel regardera (verset 2). Leur consolation sera dans la parole de l’Éternel dont l’accomplissement sera leur joie (verset 5), tandis que ses ennemis seront jugés (verset 6).

23. Jérusalem et la consolation du résidu : versets 7-14

Avant que Jérusalem ne connaisse la détresse, avant “les douleurs”, elle a enfanté. La naissance, la venue de Christ – l’enfant mâle – est annoncée ici (verset 7) ; cela a eu lieu, il y a environ deux mille ans. Mais c’est “en travail”, dans la souffrance et la persécution, que Sion enfantera ses fils, le résidu fidèle, noyau de la nouvelle nation d’Israël. Cela est à venir, prochainement, après l’enlèvement de l’Église.

Ceux qui aiment Jérusalem sont ceux qui ont pleuré sur elle au temps de la détresse. Mais maintenant, Jérusalem délivrée est pour le résidu un sujet de joie (verset 10) et une source de consolation. Car sur Jérusalem, la paix coulera comme une rivière, image d’abondance et de continuité, et les nations lui apporteront le meilleur d’elles-mêmes (verset 12). Mais la plus grande joie du résidu ne sera-t-elle pas dans les consolations et l’amour de l’Éternel lui-même, qui sera pour lui comme une mère (verset 13) ?

Pour le résidu, c’est l’heureux accomplissement de la pensée de Dieu à son égard : sa consolation (40. 1), sa bénédiction et sa joie.

24 Jugement des apostats à Jérusalem : versets 15-17

La colère de Dieu sera versée sur ses ennemis (verset 14). “Car voici, l’Éternel viendra en feu” … c’est comme juge qu’il intervient pour consumer les méchants. Les Juifs incrédules, idolâtres au fond du cœur, méprisent la gloire et la sainteté de Dieu. Un odieux simulacre de sanctification leur suffit et, devant leur idole, ils se nourrissent de ce que l’Éternel a en abomination (verset 17). Au moment où l’Éternel entrera en jugement avec toute chair, c’est tout d’abord sur ceux qui se livrent à ces pratiques idolâtres que le feu et l’épée s’abattront.

25. L’Éternel ; les nations ; Israël : versets 18-21

“Et moi… l’Éternel” marque une pause dans ses paroles, comme pour se reposer après l’exécution des jugements dont il vient de parler. Certes, il est lent à la colère et grand en bonté et en véritéExode 34. 6 ; et s’il y a “un moment dans sa colère, il y a une vie dans sa faveur” Psaume 30. 6. Sortant alors de son silence, l’Éternel considère les actes et les pensées du résidu, mais aussi, sans doute, de tous les hommes.

Le temps est venu où toutes les nations et les langues seront rassemblées pour voir sa gloire. Les rescapés de Juda seront envoyés à toutes les nations pour leur raconter la gloire de Christ (verset 19). Leurs habitants alors, à l’ouïe de ce message, amèneront les frères des envoyés de Juda, les Israélites vivant au milieu d’elles, “d’entre toutes les nations” (verset 20), en offrande à l’Éternel, mettant à leur disposition tous leurs moyens de transport. Ainsi, tout Israël sera rassemblé, présenté à l’Éternel en sa montagne sainte, comme une offrande est portée à sa maison dans un vase pur (comp. 18. 7). Déjà “l’offrande des nations” Romains 15. 16 aura été présentée à Dieu, constituée de tous les croyants de l’époque actuelle. Son résidu juif fidèle sera pour Dieu une seconde offrande.

26. L’Éternel souverain : versets 22-24

Tout est désormais stable, à l’image des nouveaux cieux et de la nouvelle terre que l’Éternel fait (65. 17), et qui remplaceront ceux que nous avons connus. Pour le résidu et pour les nations qui viendront adorer à Jérusalem (56. 7), le culte de l’Éternel se poursuivra invariablement “de nouvelle lune à nouvelle lune et de sabbat en sabbat” (verset 23), car ce n’est pas encore l’état éternel.

Et, tandis que l’Éternel sera ainsi honoré, le témoignage du jugement réservé aux transgresseurs demeurera à la vue de tous.

“Et je mettrai ma gloire parmi les nations ; et toutes les nations verront mon jugement que j’aurai exécuté et ma main que j’aurai mise sur eux. Et la maison d’Israël saura que je suis l’Éternel, leur Dieu, dès ce jour-là et dans la suite” Ézéchiel 39. 21, 22.

Ésaïe 66

1Ainsi dit l’Éternel : Les cieux sont mon trône, et la terre le marchepied de mes pieds : quelle est la maison que vous me bâtirez, et quel est le lieu de mon repos ? 2Toutes ces choses, ma main les a faitesa, et toutes ces choses sont venues à l’existence, dit l’Éternel. Mais c’est à celui-ci que je regarderai : à l’affligé, et à celui qui a l’esprit contrit et qui tremble à ma parole. 3Celui qui égorge un bœuf, frappe un homme ; celui qui sacrifie un agneau, brise la nuque à un chien ; celui qui offreb un gâteau, c’est comme du sang de porc ; celui qui présente le mémorial de l’encens [est comme] celui qui bénit une idole. Comme ils ont choisi leurs propres chemins, et que leur âme a pris plaisir à leurs choses exécrables, 4moi aussi, je choisirai leurs calamités, et je ferai venir sur eux ce qu’ils craignent, parce que j’ai crié, et il n’y a eu personne qui réponde ; j’ai parlé, et ils n’ont pas écouté, ils ont fait ce qui est mauvais à mes yeux, et ont choisi ce en quoi je ne prends pas plaisir.
5Écoutez la parole de l’Éternel, vous qui tremblez à sa parole : Vos frères qui vous haïssaient, qui vous rejetaient à cause de mon nom, disaient : Que l’Éternel soit glorifié, et que nous voyions votre joie ! Mais euxc, ils seront confus.
6Une voix de tumulte [vient] de la ville, une voix [vient] du temple, une voix de l’Éternel qui rend la récompense à ses ennemis.
7Avant qu’elle ait été en travail, elle a enfanté ; avant que les douleurs lui soient venues, elle a donné le jour à un [enfant] mâle. 8Qui a entendu une chose pareille ? Qui a vu de telles choses ? Fera-t-on qu’un pays enfante en un seul jour ? Une nation naîtra-t-elle en une fois ? Car aussitôt que Sion a été en travail, elle a enfanté ses fils. 9Amènerais-je jusqu’au moment de l’enfantement, et je ne ferais pas enfanter ? dit l’Éternel. Moi qui fais enfanter, est-ce que j’empêcherais de naîtred ? dit ton Dieu.
10Réjouissez-vous avec Jérusalem et égayez-vous à cause d’elle, vous tous qui l’aimez ; tressaillez de joie avec elle, vous tous qui menez deuil sur elle ; 11parce que vous téterez et serez rassasiés de son sein qui console, parce que vous boirez et que vous vous délecterez de l’abondance de sa gloire. 12Car ainsi dit l’Éternel : Voici, j’étends sur elle la paix comme une rivière, et la gloire des nations comme un torrent qui déborde ; vous téterez, vous serez portés sur les brase et caressés sur les genoux. 13Comme quelqu’un que sa mère console, ainsi moi, je vous consolerai ; vous serez consolés dans Jérusalem. 14Quand vous verrez cela, votre cœur se réjouira, et vos os fleuriront comme l’herbe verte ; la main de l’Éternel sera connue en ses serviteurs, et il versera sa colère sur ses ennemis.
15Car voici, l’Éternel viendra en feu, et ses chars, comme un tourbillon, pour rendre sa colère avec fureur, et sa réprimande avec des flammes de feu. 16Car l’Éternel entrera en jugement avec tout être de chair, par le feu et par son épée ; et les tués de l’Éternel seront en grand nombre. 17Ceux qui se sanctifient et se purifient dans les jardins, [tous] derrière un seulf [qui est] au milieu, mangeant de la chair de porc, des choses exécrables et des souris, périront tous ensemble, dit l’Éternel.
18Et moi,­… leurs actes et leurs pensées [sont devant moi]. [Le temps] est venu de rassembler toutes les nations et les langues ; elles viendront et verront ma gloire. 19Je mettrai au milieu d’eux un signe ; et j’enverrai les rescapés d’entre eux vers les nations : à Tarsis, à Pul et à Lud, qui tirent à l’arc ; à Tubal et à Javang, aux îles lointaines, qui n’ont pas entendu parler de moih et n’ont pas vu ma gloire ; et ils raconteront ma gloire parmi les nations. 20Ils amèneront tous vos frères, d’entre toutes les nations, en offrande à l’Éternel, sur des chevaux, sur des chars, sur des chariots couvertsi, sur des mulets, et sur des dromadaires, à ma montagne sainte, à Jérusalem, dit l’Éternel, comme les fils d’Israël apportent l’offrande dans un vase pur à la maison de l’Éternel. 21Et j’en prendrai aussi d’entre eux pour sacrificateurs, pour Lévites, dit l’Éternel.
22Car, comme les nouveaux cieux et la nouvelle terre que je fais, subsisteront devant moi, dit l’Éternel, ainsi subsisteront votre descendance et votre nom. 23De nouvelle lune à nouvelle lune, et de sabbat en sabbat, tout être de chair viendra pour se prosterner devant moi, dit l’Éternel. 24Et quand ils sortiront ils verront les cadavres des hommes qui se sont rebellés contre moi ; car leur ver ne mourra pas, et leur feu ne s’éteindra pas, et ils seront en horreur à tout être de chair.

Notes

acité en Actes 7. 49, 50.

bsignifie ici : offrir sur un autel ; litt. : fait monter.

cou : mais il apparaîtra à votre joie, et eux.

dlitt. : je fermerais.

elitt. : sur les côtés.

fselon qqs. : en suivant une seule [idole] .

gla Grèce.

hlitt. : ma renommée.

ichariots couverts et confortables ; voir Nombres 7. 3.

(Traduction révisée)