Bannière
Les profondeurs de Satan

Peu après l’enlèvement des croyants, et à la suite du grand combat dans le ciel de Michel et ses anges contre Satan et ses anges, Satan sera précipité du ciel sur la terre (Apocalypse 12. 7-9). Il entrera dans une très grande fureur, car il saura qu’il lui reste peu de temps pour poursuivre son œuvre de destruction et de tromperie. Il aura à son service deux auxiliaires puissants, l’un politique : le chef de l’empire romain reconstitué, et l’autre religieux : l’Antichrist, ou faux prophète. Ils s’allieront tous les trois en une sinistre trinité de mal. Ils enverront des anges revêtus d’une puissance diabolique et faisant des miracles (Apocalypse 16. 13-14). Attirés et trompés par eux, les hommes se prépareront à la révolte contre Dieu. Les croyants qui seront sur la terre à ce moment-là, et en particulier les fidèles du « reste » juif, seront terriblement persécutés (Apocalypse 12. 17). Ceux qui voudront garder les commandements de Dieu et qui auront le témoignage de Jésus (Apocalypse 12. 17) refuseront de se soumettre à l’Antichrist que le peuple juif, dans son ensemble, acclamera. Ce « reste » fidèle, en même temps qu’il sera amené à reconnaître sa culpabilité à l’égard du Messie, prêchera l’évangile du royaume. Persécuté avec plus de violence encore, à cause de sa fidélité, par l’Antichrist qui établira l’idolâtrie dans le temple, ce « reste » s’enfuira (lire Matthieu 24. 15-21), et trouvera refuge chez diverses nations. Là encore il prêchera l’évangile du royaume ; beaucoup le recevront et se convertiront, et parmi eux aussi il y aura des martyrs.

C’est alors que les rois de la terre, dans leur égarement, s’assembleront pour livrer combat contre le Seigneur, descendu du ciel avec son armée. Ils seront détruits, le chef de l’empire romain et le faux prophète seront jetés vivants dans l’étang de feu (Apocalypse 19. 20) et Satan, lié, sera jeté dans l’abîme pour mille ans (Apocalypse 20. 1-3). Pendant ce temps, il ne pourra plus exercer son pouvoir néfaste.

Une fois les mille ans accomplis, Satan sera délié pour la dernière épreuve de l’homme (Apocalypse 20. 7). Sa longue captivité ne l’aura pas changé, aussitôt il cherchera à égarer les hommes. Beaucoup l’écouteront et feront la guerre aux croyants (Apocalypse 20. 8-9). Mais Dieu mettra un terme à l’activité du terrible adversaire : il sera jeté « dans l’étang de feu et de soufre », où seront déjà « la Bête et le faux prophète ; et ils seront tourmentés, jour et nuit, aux siècles des siècles » (Apocalypse 20. 10). Il sera là, pour toujours, avec les anges déchus et les malheureux hommes qui n’auront pas voulu du salut de Dieu, dans le « feu éternel », – feu qui n’était pas préparé pour eux, mais « pour le diable et ses anges » (Matthieu 25. 41).