Bannière
Commentaire sur l'épître à Philémon
S. Berney

Philémon habitait à Colosses, et l’assemblée se réunissait dans sa maison. L’un de ses esclaves, Onésime, s’était enfui jusqu’à Rome (à plus de 1 000 km). Là, il s’était converti après avoir rencontré l’apôtre Paul prisonnier. Avec cette lettre à Philémon, Paul renvoie Onésime chez son ancien maître ; il demande à Philémon de le recevoir comme un frère bien-aimé. L’apôtre est prêt à prendre en charge les dettes éventuelles d’Onésime, et il espère pouvoir retrouver prochainement les destinataires de sa lettre (les frères et sœurs à Colosses). Par cette courte épître, le Saint Esprit met en évidence l’amour, la sincérité et la délicatesse qui devraient caractériser nos relations entre croyants.