Bannière
Comment Dieu travaille - pour nous, en nous, par nous ?
J. Kœchlin

Romains 9 à 11

Dans les chapitres 9 à 11, l’intelligence spirituelle continue à s’ouvrir et l’Esprit nous enseigne que le Seigneur est non seulement celui qui nous aime, mais aussi celui qui est parfaitement sage et qui est souverain.

Pourquoi, par exemple, Israël a-t-il été mis de côté momentanément au profit des nations ? La réponse tient en un mot : la grâce qui s’étend désormais à toute l’humanité. Mais pas une de ses promesses ne tombera et Israël sera sauvé à la fin. Les croyants des nations constituent le peuple céleste, c’est-à-dire une catégorie de personnes extraordinairement privilégiées dont la vocation est unique au milieu de toutes les catégories de créatures.

Le chapitre 11 se termine donc par une louange qui exalte la sagesse de Dieu ; le croyant adore.

Nous verrions facilement l’épître se terminer sur ces accents de louange du chapitre 11, mais elle se poursuit maintenant par une autre forme du travail de Dieu, non plus pour nous ni en nous, mais à travers nous.