Bannière
Le Seigneur est proche
Mardi 26 mars 2019
Quand il sera venu, lui (le Saint Esprit), il confondra le monde au sujet du péché, de la justice et du jugement… du jugement, parce que le chef de ce monde est jugé.
Jean 16. 8, 11
Maintenant, c'est le jugement de ce monde.
Jean 12. 31
Un monde jugé, condamné, en attente de son exécution

Le Saint Esprit confondra (ou : convaincra) le monde au sujet du péché, de la justice et du jugement. Ce passage est souvent mal cité, et donc mal compris. Il déclare que la présence et l’action du Saint Esprit allaient donner la démonstration irréfutable du péché des hommes, mais aussi de la justice et du jugement de Dieu. Il dit ceci : “Il confondra le monde… au sujet du jugement”, mais beaucoup disent : Au sujet du jugement à venir, et ce n'est pas tout à fait juste.

Paul discutait avec Félix au sujet du “jugement à venir” (Actes 24. 25), mais ce n'est pas ce que présentent ces versets de l'Évangile de Jean. Il s'agit plutôt ici du fait que le Saint Esprit nous convainc de l'existence d'un jugement actuel.

Le prince de ce monde, son chef (Satan), a fait tout son possible pour s’opposer à Dieu en poussant des hommes mauvais à exiger que Christ soit rejeté et crucifié (Luc 23. 18, 21). Mais par sa mort et sa résurrection, Christ a brisé la tête du serpent (Genèse 3. 15), il a annulé le pouvoir de Satan, et a délivré “tous ceux qui, par la crainte de la mort, étaient, pendant toute leur vie, tenus en esclavage” (Hébreux 2. 15).

Maintenant que Dieu a justifié Christ, il a déclaré que le monde entier est sous le jugement, un jugement qui n'est pas encore exécuté mais qui le sera certainement. En attendant, l'évangile de la grâce de Dieu est envoyé dans le monde entier, et quand il est reçu par la foi, ceux qui ont cru échappent au jugement ; ils sont amenés à Dieu hors de la puissance de Satan, et ils sont “passés de la mort à la vie” (Jean 5. 24).

L'homme de foi voit le monde entier comme étant déjà jugé, condamné “parce que le chef de ce monde est jugé”. Non seulement il a trouvé la vie en croyant en Christ, mais il est aussi mort avec lui. Il est conscient que la mort de Christ signifie, pour lui, la mort aux valeurs de ce monde et qu'il doit maintenant vivre uniquement pour Christ. Que le Seigneur nous accorde de réaliser cela, pour l'amour de son Nom !

H.A. Ironside