Bannière

Le Seigneur est proche

Vendredi 23 juillet 2021
Pourquoi es-tu abattue, mon âme, et es-tu agitée au-dedans de moi ? Attends-toi à Dieu ; car je le célébrerai encore : sa face est le salut.
Psaume 42. 5
Trouver sa force en Dieu au milieu des difficultés

Les fils de Coré, qui ont écrit ce psaume, avaient été épargnés quand Dieu avait exercé son jugement sur leur père et sur ceux qui s’étaient rebellés avec lui contre l’Éternel : un tremblement de terre les avait engloutis vivants (Nombres 16) ! Plus tard, des descendants de Coré ont écrit de très beaux psaumes. Ces cantiques expriment les grandes difficultés qu’ils ont connues. À la suite de ces expériences amères, ils avaient appris à se confier en Dieu et à espérer en lui. Le Dieu saint, qui doit juger le péché, est aussi celui qui pardonne et rétablit son peuple infidèle, quand celui-ci crie à lui.

Ceux qui sont profondément attentifs à l’honneur dû au Seigneur, et au bien-être spirituel des siens, ont inévitablement le coeur rempli de tristesse en voyant tant de croyants dans une grande détresse. Après avoir évoqué ses souffrances pour le nom de Christ, l’apôtre Paul s’exprime ainsi : “En plus de ces circonstances exceptionnelles, il y a ce qui me tient assiégé tous les jours, la sollicitude pour toutes les assemblées” (2 Corinthiens 11. 28). Paul a trouvé son réconfort dans le Seigneur, et nous pouvons le trouver aussi.

Le Psaume 42 présente prophétiquement le peuple de Dieu en exil, déporté loin du pays où il avait été béni. Il est là à cause de sa désobéissance. L’ennemi a remporté une victoire. Le peuple de Dieu est dans une grande détresse. Mais Dieu ne l’a pas oublié et il ne nous oublie pas non plus. Ayons confiance en Lui ! C’est la réponse, et un encouragement, pour tous ceux qui traversent des circonstances semblables, étant troublés par l’injustice et le péché qui semblent régner sans être punis. Dieu continuera son oeuvre et l’amènera à une fin glorieuse.

Oui, “je le célébrerai encore”, pouvons-nous dire aussi. Dieu prend soin de son Église, comme de son peuple Israël. “Attends-toi à Dieu… sa face est le salut”.

J. Redekop
Qui ai-je dans les cieux ? Et je n’ai eu de plaisir sur la terre qu’en toi. Ma chair et mon coeur sont consumés ; Dieu est le rocher de mon coeur, et mon partage pour toujours.

Psaume 73. 25, 26