Bannière

Le Seigneur est proche

Mardi 11 mai 2021
Que tes paroles ont été douces à mon palais, plus que le miel à ma bouche ! Par tes préceptes je suis devenu intelligent ; c’est pourquoi je hais toute voie de mensonge.
Psaume 119. 103, 104
Avoir faim et soif de la Parole de Dieu

Les profondeurs infinies de la Parole de Dieu ne sont dévoilées qu’à la foi et à un coeur qui les recherche. Celui qui a composé les Saintes Écritures ouvre alors notre intelligence pour recevoir leur précieux enseignement.

Nous devons aller à l’Écriture comme un homme assoiffé va vers un puits. Nous devons aller à la Parole parce que nous ne pouvons pas nous en passer. Nous allons à elle, pas simplement pour l’étudier, mais pour nous en nourrir. Les instincts de la nature divine reçue par la nouvelle naissance nous conduisent vers la Parole de Dieu comme un enfant nouveau-né désire le lait qui lui permettra de grandir. C’est en se nourrissant de la Parole que le nouvel homme se développe.

L’étude de l’Écriture est intimement liée à notre état moral et spirituel tout entier, à notre marche quotidienne, à nos habitudes et nos manières d’agir. Au fur et à mesure que nous agissons avec foi sur la base de ce que nous savons, notre connaissance augmente. Dieu a donné sa Parole pour former notre caractère, pour gouverner notre conduite et pour orienter notre course. Emmagasiner une quantité de connaissances bibliques dans notre intelligence ne peut que nous rendre orgueilleux et nous tromper. C’est une chose très dangereuse de s’occuper de vérités que nous ne ressentons pas. Rien ne nous rendra plus vulnérables aux attaques de l’Ennemi que d’avoir une grande connaissance de la vérité sans avoir une conscience aiguisée, un coeur confiant et un esprit droit. Il est bien préférable d’avoir une faible connaissance et d’en réaliser la mise en pratique et la puissance que de professer une quantité de vérités qui restent inactives dans notre esprit et qui n’exercent aucune influence formatrice sur notre vie.

La Sainte Écriture est la voix de Dieu et la Parole écrite est la transcription de la Parole vivante. C’est seulement par l’enseignement du Saint Esprit que nous pouvons la comprendre, et Dieu révèle à notre coeur, par notre foi, les profondeurs vivantes de sa Parole. Puissions-nous être capables de dire : “Combien j’aime ta loi ! tout le jour je la médite” (Psaume 119. 97).

C.H. Mackintosh