Bannière
Le Seigneur est proche
Dimanche 26 mai 2019
Ce n'est pas en suivant des fables ingénieusement imaginées que nous vous avons fait connaître la puissance et la venue de notre Seigneur Jésus Christ, mais parce que nous avons été témoins oculaires de sa majesté. Car il reçut de Dieu le Père honneur et gloire, lorsqu'une telle voix lui fut adressée par la gloire magnifique : “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai trouvé mon plaisir”.
2 Pierre 1. 16, 17
Témoins de la gloire de Christ

Dans sa seconde épître, l'apôtre Pierre décrit la corruption morale qui caractérise le monde dans lequel nous vivons. Au milieu de telles conditions, il montre le chemin pour échapper à cette corruption et ne pas nous laisser emporter par la marée du mal qui nous entoure. Ce n'est pas en étant excessivement occupés de ce qui se passe dans ce monde ou en essayant de l'améliorer ; cette épître nous indique plutôt ce que Dieu a en vue pour ce monde. La pensée de Dieu est de tout assujettir à Christ, “ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre” (Éphésiens 1. 10). Le monde devra alors constater que ce même Jésus qu'il avait crucifié vient “avec beaucoup de puissance et de gloire” (Luc 21. 27), comme “Roi des rois, et Seigneur des seigneurs” (Apocalypse 19. 16). Tous ses ennemis seront mis sous ses pieds. La promesse de la gloire à venir du Seigneur Jésus Christ se rapporte à ce temps futur du Millénium.

C’est de cette manière que nous pourrons échapper à la corruption du monde : en contemplant les gloires de Christ. Ainsi, Jésus a pris Pierre, Jacques et Jean sur la montagne, pour prier, et là ils ont eu un avant-goût de cette gloire à venir (Marc 9. 2-8). Le Seigneur a été transfiguré devant leurs yeux. C'est à cette scène que Pierre se réfère quand il dit qu'ils ont été les témoins oculaires de sa majesté. Jamais auparavant personne n'avait été témoin d'une scène aussi glorieuse : “Son visage resplendit comme le soleil” (Matthieu 17. 2), son vêtement était “d'une blancheur resplendissante comme un éclair” (Luc 9. 29), et la voix du Père se faisait entendre depuis la gloire magnifique, déclarant son plaisir dans son Fils bien-aimé.

“Nous avons ainsi la parole prophétique rendue plus ferme, et vous faites bien d'y être attentifs (comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur), jusqu'à ce que le jour ait commencé à luire et que l'Étoile du matin se soit levée dans vos cœurs” (2 Pierre 1. 19). Le jour où la gloire de Christ remplira l'univers s'approche rapidement.

J. Redekop