Bannière
La Bonne Semence
Vendredi 09 mars 2007
Par la Loi vient la connaissance du péché.
Romains 3. 20
L'homme n'est pas justifié sur la base des oeuvres de loi, ni autrement que par la foi en Jésus Christ.
Galates 2. 16
Le péché ne dominera pas sur vous, parce que vous n'êtes pas sous la Loi, mais sous la grâce.
Romains 6. 14
Les dix commandements  : Sous la loi ou sous la grâce  ?

Un monde sans crimes, sans guerres, sans terrorisme, sans vols, sans corruption. Un monde où triompheraient la paix, la justice, l'amour... Un monde idéal  ! C'était, en effet, ce que Dieu proposait à l'homme s'il obéissait aux dix commandements de sa Loi. Or que se passe-t-il  ? On vit pour soi, on ne se refuse aucun plaisir, on conteste l'autorité, avec toutes les conséquences qui en résultent au niveau de la famille, de la société et du monde en général. Pourquoi  ? Parce que l'homme, même avec les meilleures intentions, ne peut accomplir la Loi de Dieu. La raison  ? Le péché - ce mot pratiquement rayé du vocabulaire de nos sociétés modernes - qui nous sépare de Dieu. La Loi révèle les exigences de Dieu, met en évidence les transgressions de ces exigences par les hommes, et les condamne (Galates 3. 10).

Mais Dieu ne nous a pas laissés à ce constat désespérant. Il a fourni une issue  : nous réfugier par la foi en Jésus Christ le Sauveur. Lui a porté la malédiction liée à cette loi qui condamne l'homme. Celui qui appartient à Christ a le privilège d'être, non sous la Loi, mais sous la grâce (Romains 6. 14). Il peut désormais, librement et joyeusement, accomplir avec l'aide du Saint Esprit ce que commandait la Loi (Romains 8. 2-4  ; Galates 2. 19, 20), et même, par amour, faire davantage. Cette Loi n'est plus seulement gravée sur des tables de pierre ou écrite dans un livre, mais elle est dans le cœur du croyant (Hébreux 8. 10)pour qu'il vive d'une manière qui plaise à Dieu.