Bannière
La Bonne Semence
Dimanche 26 mai 2019
Vous étiez… sans Christ,… n'ayant pas d'espérance, et étant sans Dieu dans le monde… Vous qui étiez autrefois loin, vous avez été approchés par le sang du Christ.
Éphésiens 2. 12, 13
Vous n'êtes plus étrangers ni gens de passage, mais vous êtes… gens de la maison de Dieu.
Éphésiens 2. 19
Étranger

Vous avez sûrement déjà éprouvé ce sentiment de malaise dans un lieu inconnu : une nouvelle école, une autre ville, ou un changement de lieu de travail. On est celui qui est différent, qui n'est pas au courant : un étranger !

Jésus apparaît souvent comme un étranger dans ce monde. Dès sa naissance, bien qu'il soit né au pays de ses parents, il a été de trop sur la terre : pas de place pour lui, sinon dans une étable. Puis, réfugié en Égypte pendant le règne d'un roi cruel, il revint dans son pays et fut rejeté par son peuple et incompris dans sa famille. “Il vint chez lui, et les siens ne l'ont pas reçu” (Jean 1. 11). “Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l'homme n'a pas de lieu où reposer sa tête”, a-t-il dit de lui-même (Matthieu 8. 20).

De plus, la plupart de ses contemporains, les hommes religieux en particulier, le méprisaient et refusaient son message. Leur haine s'est ensuite amplifiée jusqu'à ce que la foule unanime crie : “Qu'il soit crucifié ! ” (Matthieu 27. 23).

Si vous êtes seul dans un pays d'accueil, ou victime du rejet des autres, écoutez Jésus, qui comprend votre souffrance, et vous dit : “Si quelqu'un entend ma voix et qu'il ouvre la porte, j'entrerai chez lui et je souperai avec lui” (Apocalypse 3. 20).

Recevez Jésus dans votre vie, vous verrez combien l'amour de Dieu est grand. Aujourd'hui, ceux qui reçoivent Jésus, sa personne et son œuvre, dans leur cœur, constituent la famille de Dieu, et Jésus leur a acquis une place dans la maison du Père.