Bannière

La Bonne Semence

Vendredi 19 juillet 2019
Vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez.
Romains 6. 16
Si donc le Fils (de Dieu) vous affranchit, vous serez réellement libres.
Jean 8. 36
Où allez-vous?

Un homme était en chemin pour rentrer chez lui, ou plutôt il tentait de le faire. Sa démarche titubante trahissait son état d'ébriété. C'était un vieil habitant du village, pourtant il était incapable de retrouver sa maison. Avec un juron, il dit à un passant: “J'ai perdu mon chemin; où est-ce que je vais?”

La personne à qui il s'adressait était un chrétien qui le connaissait. Il répondit solennellement: “Vous allez à la destruction, en enfer!” Notre homme le regarda un moment fixement, puis soupira: “Vous avez raison!”

Raccompagné jusque chez lui, il se coucha mais ne put s'endormir. Ces mots terribles le poursuivaient: destruction, enfer… Il devait admettre que c'était vrai. Il répéta plusieurs fois: “Je vais en enfer”. Cette perspective terrible réveilla sa conscience, l'amena à confesser à Dieu ses péchés et à accepter son pardon. Il devint ainsi chrétien, puis fut peu à peu libéré et guéri de son addiction.

La foi au Seigneur Jésus Christ apporte la vraie liberté. Jésus Christ libère non seulement de la culpabilité du péché mais aussi de son esclavage. Dieu opère une transformation en celui qui accepte son Fils comme Sauveur. Il lui donne alors la capacité de résister au mal et à ses mauvais penchants. Dieu ne veut pas que nous en restions à dire: “Misérable homme que je suis, qui me délivrera de ce corps de mort?” Il veut nous donner la victoire sur le péché, et nous faire dire avec reconnaissance: “Je rends grâces à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur” (Romains 7. 25).