Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

MALADE (adj.)

1ἄρρωστος (arrôstos[adj. et nom]  ; de a : part. de nég., et rônnumi : fortifier ; litt. : qui n’est pas fort) <G732><C0738> (5x)
|| Infirme, invalide • Plusieurs étaient faibles et malades parmi les Corinthiens (1 Corinthiens 11. 30), car ils ne se jugeaient pas eux-mêmes (voir v. 28).
2être malade : ἔχω κακῶς (ékhô[verbe] kakôs[adv.]  ; de kakos : mauvais) <G2192><C2199> (711x) <G2560><C2561> (16x)
|| Être malade physiquement • En Luc 7. 2, le terme est employé à propos de l’esclave d’un centurion.
3être malade, tomber malade : ἀσθενέω (asthénéô[verbe]  ; de a : part. de nég., et sthénos : force) <G770><C0775> (36x)
|| Être faible, manquer de force • Le terme est employé à propos de l’esclave d’un centurion malade (Luc 7. 10 ; litt. : qui avait été malade), du fils d’un seigneur de la cour (Jean 4. 46), de ceux que Jésus avait guéris (Jean 6. 2), de Lazare (Jean 11. 1 : litt. : qui avait été malade, 3, 6), de Dorcas (Actes 9. 37), d’Épaphrodite (Philippiens 2. 26, 27), de Trophime (2 Timothée 4. 20 : litt. : étant malade) et d’un membre de l’assemblée (Jacques 5. 14).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z