Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

IMPURETÉ

1ἀκαθαρσία (akatharsia[nom fém.]  ; de a : part. de nég., et kathaïrô : purifier) <G167><C0168> (10x)
|| Saleté, souillure • Les scribes et les pharisiens ressemblaient à des sépulcres blanchis, mais pleins de toute sorte d’impureté (Matthieu 23. 27). Dieu a livré des hommes à l’impureté (Romains 1. 24). Avant leur conversion, les Romains avaient livré leurs membres à l’impureté (Romains 6. 19). Plusieurs à Corinthe ne s’étaient pas repentis de leur impureté (2 Corinthiens 12. 21). L’impureté est une des œuvres de la chair (Galates 5. 19). Des hommes ont pratiqué avidement toute impureté (Éphésiens 4. 19). Aucune impureté ne doit être nommée parmi les croyants (Éphésiens 5. 3). Il faut mortifier l’impureté dans nos membres (Colossiens 3. 5). L’exhortation de Paul n’avait pas eu pour principe l’impureté (1 Thessaloniciens 2. 3). Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté (1 Thessaloniciens 4. 7).
2ἀκαθάρτης (akathartês[nom fém.]  ; de akathartos : qui n’est pas saint, séparé) <G168><C0169> (1x)
|| Souillure • La grande prostituée avait dans sa main une coupe pleine d’abominations et les impuretés de sa fornication (Apocalypse 17. 4).
3μιασμός (miasmos[nom masc.]  ; de miaïnô : souiller) <G3394><C3295> (1x)
|| Action de souiller, souillure • Le Seigneur sait réserver les injustes pour le jour du jugement, spécialement ceux qui suivent la chair dans la convoitise de l’impureté (2 Pierre 2. 10).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z