Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

FORT (adj.)

1δυνατός (dunatos[adj.]  ; de dunamaï : être capable) <G1415><C1437> (34x)
|| Puissant dans l’âme, moralement • Quand il était faible, Paul était fort (2 Corinthiens 12. 10).
2ἰσχυρός (iskhuros[adj.]  ; de iskhus : capacité, puissance) <G2478><C2475> (27x)
|| Puissant, vigoureux • Voyant que le vent était fort, Pierre eut peur (Matthieu 14. 30). La faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes (1 Corinthiens 1. 25). Dieu a choisi les choses faibles du monde pour couvrir de honte les choses fortes (1 Corinthiens 1. 27). Les Corinthiens étaient forts (1 Corinthiens 4. 10). Paul demande si nous sommes plus forts que le Seigneur (1 Corinthiens 10. 22). On disait que les lettres de Paul étaient fortes (2 Corinthiens 10. 10). Des hommes de foi devinrent forts dans la bataille (Hébreux 11. 34). Jean écrivait aux jeunes gens parce qu’ils étaient forts (1 Jean 2. 14). Un ange cria avec une forte voix concernant la chute de Babylone (Apocalypse 18. 2). Babylone est appelée la ville forte (Apocalypse 18. 10). Jean entendit comme une voix de forts tonnerres (Apocalypse 19. 6). Le terme est traduit par « grand » en Luc 15. 14 ; Hébreux 5. 7.
3un plus fort : ἰσχυρότερος (iskhurotéros[adj.]  ; compar. de 2.)  (1x)
|| Un homme d’une plus grande force physique • Un plus fort peut vaincre l’homme fort qui garde son palais (Luc 11. 22). 2478 <G2475>
4μέγας (mégas[adj.] ) <G3173><C3180> (194x)
|| Grand en intensité • Jésus s’écria d’une forte voix : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? (Matthieu 27. 46 ; Marc 15. 34). Il cria encore d’une forte voix et rendit l’esprit (Matthieu 27. 50). Un homme possédé cria avec une voix forte (Marc 5. 7).
5Matthieu 12. 29 ; Marc 3. 27 ; Luc 11. 21 : homme fort [HOMME FORT]
6Matthieu 26. 9 : pour une forte somme ~ litt. : pour beaucoup (pollou).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z