Bannière

Le Seigneur est proche

[L’Éternel] fera marcher dans le droit chemin les débonnaires, et il enseignera sa voie aux débonnaires… Qui est l’homme qui craint l’Éternel ? Il lui enseignera le chemin qu’il doit choisir [ou : que lui, l’Éternel, choisit].
Psaume 25. 9, 12
Humilité et crainte de Dieu

L’humilité et la douceur ont caractérisé le Seigneur Jésus quand il marchait au milieu de son peuple, Israël. Il pouvait dire, en toute vérité, qu’il était humble. Il a encouragé les hommes à apprendre de lui, pour qu’ils manifestent les caractères qui conviennent à de vrais disciples (Matthieu 11. 29). Il a pu dire aussi : “Bienheureux les humbles en esprit, car c’est à eux qu’est le royaume des cieux” (5. 3). Le mot “humble” (ou l’expression “humble [ou : pauvre] en esprit”) dénote une qualité ou une attitude qui convient à celui qui est modeste et doux. Cela suppose que je me suis jugé moi-même, c’est reconnaître n’avoir aucune ressource en moi-même, et ne rien chercher pour moi. Tout obstacle m’empêchant de m’abandonner entièrement au Seigneur pour me consacrer à la recherche de ses intérêts doit être enlevé. Mais les chefs religieux en Israël manifestaient le contraire. Ils ne voulaient pas du Seigneur Jésus, qui indiquait comment marcher en toute justice dans le chemin de Dieu.

Ces guides aveugles auraient dû savoir tout cela en lisant la Parole de Dieu qu’ils se vantaient de garder. Ils connaissaient peut-être ces vérités intellectuellement, mais leurs cœurs étaient loin de Dieu. Que c’est triste ! Malheureusement, les croyants peuvent avoir la même attitude aujourd’hui. Nous en sommes tous capables – vous et moi, comme tous les autres. Il y a un seul remède : la crainte de l’Éternel. Craindre Dieu ne signifie pas avoir peur de lui ; il s’agit de l’aimer, de le respecter et de l’honorer de tout notre cœur. Pour cela, nous devons juger notre propre volonté, dépendre de lui, et estimer les autres supérieurs à nous-mêmes (Philippiens 2. 3).

Le livre des Proverbes nous montre que nous avons besoin de la crainte de l’Éternel pour notre vie de chaque jour ; combien plus dans le domaine spirituel ! Dieu cherche à nous guider dans un chemin droit, juste, alors que dans le monde à venir, il régnera en justice. Nous apprenons de Dieu à faire ce qui est juste, conduits par lui, prêts à donner la première place à ses intérêts. C’est le chemin qu’il choisit lui-même, celui dans lequel il promet : “Je t’instruirai, et je t’enseignerai le chemin où tu dois marcher ; je te conseillerai, ayant mon œil sur toi” (Psaume 32. 8).

A.E. Bouter

×
Écouter
Écouter