Bannière

La Bonne Semence

Comment échapperons-nous, si nous négligeons un si grand salut, qui a commencé d’être annoncé par le Seigneur et nous a été confirmé par ceux qui l’avaient entendu ?
Hébreux 2. 3
Négligence

Il ne semble pas que la négligence soit une faute bien grave. Mais les conséquences qui en résultent peuvent être dramatiques. Si je me fais mordre par un chien errant, quelques jours après, la plaie peut guérir. Si ce chien a la rage, et que je néglige de prendre les mesures nécessaires, je peux en mourir.

Dans le verset cité aujourd’hui il est question de ceux qui négligent “un si grand salut”. Ce ne sont peut-être pas des moqueurs, ni des gens sans morale ou sans religion, ni même des personnes indifférentes à Dieu. Mais quelque chose les fait renvoyer à plus tard le moment de se placer devant Dieu, d’accepter Jésus pour leur Sauveur. Ils ont bien l’intention de le faire un jour, mais pas tout de suite. Ils négligent le grand salut :

– grand parce que c’est le don d’un grand Dieu,

– grand parce qu’il peut sauver le plus coupable d’entre nous,

– grand parce qu’il donne la vie éternelle et l’accès au royaume de Jésus Christ.

Si vous êtes un de ceux-là, réfléchissez bien aux conséquences que peut avoir votre négligence. Elles n’ont rien de comparable à un problème passager d’argent ou de santé ; elles sont bien plus terribles : il s’agit de l’éloignement définitif de Dieu. L’enjeu est trop grave pour que vous remettiez votre décision à plus tard. Pourquoi ne pas la prendre tout de suite ?

“Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs” (Hébreux 3. 7, 8).

×
Écouter
Écouter