Bannière

La Bonne Semence

(Jésus dit à ses disciples :) Voyez mes mains et mes pieds : c’est moi-même ! Touchez-moi et voyez : un esprit n’a pas de la chair et des os, comme vous constatez que j’ai.
Luc 24. 39
Il dit à Thomas : Avance ton doigt ici et regarde mes mains… et ne sois pas incrédule, mais croyant.
Jean 20. 27
Dieu : nos mains l’ont touché (3)

Quel fait incroyable, que le Créateur des cieux et de la terre se soit laissé toucher par ses créatures ! Il entre dans sa création en naissant comme un petit enfant. L’enfant saint que Marie tient dans ses bras est le Fils de Dieu. Un homme très âgé nommé Siméon le serre aussi dans ses bras, avec émotion et joie, et reconnaît en lui le salut de Dieu, le Christ du Seigneur.

À partir de trente ans, “il va de lieu en lieu, faisant du bien”, il guérit des malades, y compris des lépreux, en les touchant. Il prend par la main un aveugle (Marc 1. 31, 41 ; 8. 23), il ressuscite une enfant en la prenant elle aussi par la main (Marc 5. 41). Une femme répand un parfum de grande valeur sur ses pieds, les essuie avec ses cheveux et les couvre de baisers (Luc 7. 38).

Mais des mains méchantes se posent aussi sur Jésus. Les chefs religieux le détestent, et Judas le leur livre par un baiser. On se moque de lui, on le gifle, on le fouette… Les soldats le crucifient, perçant ses mains et ses pieds. Après sa mort, un soldat transperce son côté de sa lance.

Puis, des croyants respectueux descendent son corps de la croix, et le mettent dans un tombeau (Jean 19).

Après sa résurrection, il mange avec ses disciples et leur dit : “Touchez-moi…, un esprit n’a pas de la chair”. Thomas est invité à mettre son doigt dans les marques de ses blessures…

Aujourd’hui, Jésus est au ciel, il n’est plus physiquement présent. Mais, comme croyants, nous entrons dans une relation vivante avec lui, comme s’il était à côté de nous.

(fin)

×
Écouter
Écouter