Bannière

La Bonne Semence

(Jésus dit :) Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous.
Jean 15. 18
Le Fils de l’homme (Jésus), quand il viendra, trouvera-t-il de la foi sur la terre ?
Luc 18. 8
Déchristianisation

Au 17e siècle, l’État français chercha à éliminer les protestants (appelés “huguenots”) qui n’acceptaient pas la religion du roi. Ils furent persécutés à cause de leur foi, sous de multiples formes. On enleva même des enfants à leurs parents pour les soustraire à l’enseignement reçu à la maison. Cette période si sombre a été pour ces chrétiens l’occasion de montrer une foi vivante et ferme, fondée sur la décision “d’obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes” (Actes 5. 30).

Après la Révolution française, la persécution fait place à la liberté de conscience. On assiste à une forme de déchristianisation progressive de la société. De nos jours, on se revendique volontiers dans les pays européens de “l’héritage judéo-chrétien”. Mais pour beaucoup de nos contemporains la référence au christianisme s’arrête là, et pour certains à quelques rites “obligatoires” lors des grands événements de la vie. Combien d’enfants grandissent sans avoir entendu parler de Jésus ni de l’évangile ?

Pourtant, la foi chrétienne s’enracine et grandit dans d’autres régions du monde. En Chine, par exemple, des décennies de persécution n’ont pu faire disparaître un christianisme engagé et vécu, qui continue son expansion malgré la pression des autorités.

Chrétiens, n’oublions jamais que nous sommes laissés dans ce monde pour témoigner de la vérité de l’évangile, pour proclamer ce que Dieu est et ce qu’il a fait, et annoncer qu’il “veut que tous les hommes soient sauvés et viennent à la connaissance de la vérité” (1 Timothée 2. 4).

×
Écouter
Écouter