Bannière

La Bonne Semence

Ayant pris un pain, ayant rendu grâces, [Jésus] le rompit, et le leur donna, en disant : Ceci est mon corps, qui est donné pour vous ; faites ceci en mémoire de moi ; de même la coupe aussi, après le souper, en disant : cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est versé pour vous.
Luc 22. 19, 20
Trois oubliés

Vous est-il arrivé de faire du bien aux autres et d’être pourtant oublié ?

– Joseph en Égypte, accusé à tort et emprisonné, avait aidé en prison un haut fonctionnaire. Il espérait que ce personnage bien placé le ferait sortir du cachot. “Mais le chef des échansons ne se souvint pas de Joseph, et l’oublia” (Genèse 40. 23). Ce n’est que deux ans plus tard qu’il parlera au Pharaon du jeune Hébreu.

– Salomon raconte : “Il y avait une petite ville, et peu d’hommes dedans ; un grand roi vint contre elle, et l’investit… ; or il s’y trouva un homme pauvre et sage, qui délivra la ville par sa sagesse ; mais personne ne se souvint de cet homme pauvre” (Ecclésiaste 9. 14, 15).

– Mardochée avait prévenu le roi d’un coup d’état fomenté par deux de ses officiers. Plus tard, le roi s’interroge : “Quel honneur et quelle distinction a-t-on conférés à Mardochée, à cause de cela ? Les serviteurs du roi… dirent : On n’a rien fait pour lui” (Esther 6. 3). Le roi décida alors de l’honorer.

Chrétiens, ces trois exemples nous encouragent : tout ce que nous faisons de bien est vu par Dieu, même si nos semblables ne sont pas toujours reconnaissants.

Pensons surtout au Seigneur Jésus Christ, qui s’est humilié, tel un homme pauvre, et qui sauve par sa croix la multitude de ceux qui croient en lui. Sommes-nous de ceux qui pensent à lui et qui l’honorent chaque jour ? Désirons-nous nous souvenir de lui en participant à la Cène ? “Faites ceci en mémoire de moi”.

×
Écouter
Écouter