Bannière

La Bonne Semence

Les uns à l’égard des autres, soyez bons, compatissants, vous pardonnant les uns aux autres, comme Dieu aussi, en Christ, vous a pardonné.
Éphésiens 4. 32
Moi aussi, j’ai été pardonné !

Un jeune employé avait commis une faute grave. Convoqué dans le bureau de son chef, il pensait être immédiatement renvoyé, et peut-être même cité en justice. Le chef lui demanda s’il reconnaissait avoir fait cette faute. Le jeune homme le reconnut, en montrant un repentir sincère.

 – Dans ces conditions, continua le chef, je ne vous ferai pas comparaître en justice, et je réparerai moi-même le tort que vous avez causé.

Sidéré, l’employé restait sans voix. Comme il allait partir, le chef lui dit :

 – Dans cette entreprise, vous êtes le deuxième à avoir commis une faute grave, et à qui il a été ensuite pardonné. Je dois vous dire que le premier, c’est moi. Si je vous pardonne, c’est parce que moi aussi je sais, par expérience, ce qu’est le pardon. Ne soyez pas étonné, je ne suis qu’un disciple du Christ, qui m’a pardonné.

Voilà comment un chrétien peut mettre en pratique l’enseignement du Seigneur Jésus. Il ne s’agit pas de faire confiance à tout le monde, mais est-ce que je veux pardonner à cette personne si elle reconnaît ses torts ? Quand nous sommes vraiment conscients que notre grande dette a été effacée sur la base des souffrances et de la mort du Seigneur Jésus, quand nous nous souvenons de notre état au moment où Dieu nous a trouvés, nous sommes heureux de pardonner à notre prochain. Pour qu’il soit libéré, et qu’il goûte la paix qu’apporte la réconciliation.

×
Écouter
Écouter