Bannière

La Bonne Semence

Si, de ta bouche, tu reconnais Jésus comme Seigneur, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, tu seras sauvé.
Romains 10. 9
Ils ne connaissaient pas l’Éternel
Lecture proposée : 1 Samuel 2. 12-17

L’histoire des deux fils du prêtre Éli nous interpelle. Élevés dans une famille qui servait Dieu, ils n’ont pas eu la piété de leur père. Au contraire, ils n’ont pas eu honte d’utiliser pour leur profit sa position de sacrificateur. La raison principale de leur mauvaise conduite était qu’ils “ne connaissaient pas l’Éternel”. Certes ils connaissaient son existence, ils connaissaient le rituel du service religieux, ainsi que les dates et les saisons des offrandes spéciales et des fêtes annuelles. Ils connaissaient même les lois concernant chaque sorte d’offrande. Mais connaître les rituels, ce n’est pas connaître Dieu ! Ils pouvaient certainement faire des prières apprises par coeur, mais ils n’avaient pas fait de rencontre personnelle avec Dieu.

La vraie connaissance de Dieu est le résultat de la foi en lui. Dieu se fait connaître à celui qui le recherche. Chacun peut le trouver aujourd’hui, et être libéré de ses péchés, s’il croit en Jésus son Fils et en la valeur de son oeuvre. Cette rencontre, qui nous place dans une relation vivante avec Dieu, est fondamentale.

Les fils d’Éli n’avaient jamais fait cette rencontre initiale avec Dieu. Leur exemple est un avertissement sérieux. Ce n’est pas le service religieux qui nous sauve. Il peut au contraire nous rendre insensibles à l’état de notre propre coeur, et nous faire négliger le respect dû à Dieu. Ce qui importe, ce ne sont pas seulement nos actes mais notre coeur, car Dieu veut “la vérité dans l’homme intérieur” (Psaume 51. 6).

×
Écouter
Écouter