Bannière

Le Seigneur est proche

Mercredi 7 avril 2021
Personne ne sera justifié devant lui [Dieu] par des oeuvres de loi, car par la Loi est la connaissance du péché.
Romains 3. 20
Trop beau pour être vrai ?

J’entends parfois des gens dire : Je ne peux pas croire l’évangile, c’est trop beau pour être vrai. – Alors, vous ne pouvez pas croire Dieu ? – Ils répondent : Vous me dites que je suis un pécheur, que je vis dans mes péchés, et que je peux être sauvé sans rien faire moi-même. – C’est exactement ce que dit l’évangile de Dieu. La Loi me disait ce que je devais faire, mais je ne le pouvais pas. Le seul effet de la Loi, c’est donc de plonger l’homme dans une profonde détresse de conscience. Il comprend qu’il n’est pas capable de se tenir devant Dieu. La Loi dit : “Soyez saints”, et je ne suis pas saint. La Loi dit que je dois être juste, et je ne suis pas juste. La Loi dit : “Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur… et ton prochain comme toi-même” (Luc 10. 27) ; or je sais parfaitement que je n’ai pas fait cela.

Mais qu’est-ce que l’évangile ? C’est la révélation de ce qu’est Dieu (et non pas de ce que vous devez faire pour vous approcher de Dieu). La Loi était la déclaration de ce que vous devriez être, et vous savez parfaitement que vous n’êtes pas ce qu’elle nous enjoint d’être. L’évangile est la révélation de ce qu’est Dieu dans sa nature, en bonté absolue, en amour, en sainteté et en justice ; tout cela a été manifesté dans la personne de son Fils et par l’oeuvre de son Fils. Lorsqu’on reçoit cette révélation, le résultat est vraiment une bénédiction. Par l’évangile vous apprenez que vous êtes libres de connaître Dieu, de le croire, de lui faire confiance, et de trouver votre plaisir en lui. En fait, la compagnie du Seigneur est la chose la plus douce pour votre âme, et qu’est-ce qui vous amène à cela ? – L’évangile. Il nous montre ce que Dieu est dans sa propre nature, et comment il a agi en Christ : en toute justice, il nous a apporté bénédiction et pardon, précisément là où nous sommes, et tels que nous sommes, c’est-à-dire des pécheurs dans nos péchés. À tout pécheur qui confesse ses péchés, et croit en Jésus mort pour lui sur la croix, Dieu accorde gratuitement son pardon. Cela, c’est la grâce, et la connaissance de cette grâce nous donne une paix parfaite, parce que c’est Jésus qui a tout fait pour nous sauver : c’est ce que l’évangile nous apporte. Si nous recevons cette grâce pour nous-mêmes, alors nous souhaiterons agir conformément à ce que Dieu désire ; certes, nous ferons le bien, mais non pas pour être sauvés ; plutôt parce que nous sommes sauvés.

d’après W.T.P. Wolston