Bannière

Le Seigneur est proche

Mercredi 15 mai 2019
Vous (les épouses chrétiennes) dont la parure ne doit pas être extérieure… mais l'être caché du cœur, dans la parure incorruptible d'un esprit doux et paisible qui est d'un grand prix devant Dieu.
1 Pierre 3. 3, 4
Apparence extérieure

Que d'argent et de temps sont dépensés par beaucoup de personnes pour s'efforcer d'avoir une bonne apparence, de paraître attirantes! L’apparence extérieure compte beaucoup aujourd'hui. Mais ce n'est pas nouveau, et cela s'applique aussi bien aux hommes qu'aux femmes.

Esther était très belle, comme le précise la Parole, mais elle ne faisait pas grand cas de sa beauté extérieure. Quand ce fut son tour d’être présentée au roi, elle refusa les nombreux moyens artificiels qu’on lui proposait pour rehausser sa beauté, se bornant à être elle-même (Esther 2. 7-15). Saül avait grande apparence, puisqu’il était “homme d'élite et beau… plus grand que tout le peuple” (1 Samuel 9. 2); le choisir comme roi paraissait évident humainement, et correspondait d’ailleurs au désir du peuple. Pourtant Dieu a dû le rejeter comme roi (15. 23). De même, quand Samuel est allé oindre un nouveau roi pour remplacer Saül, les fils d'Isaï lui ont été présentés; voyant d'abord Éliab qui avait belle allure, Samuel a pensé que ce fils était certainement celui que l’Éternel avait choisi. Mais ce n’était pas lui, et Dieu a dit à Samuel de ne pas regarder à l’apparence extérieure. Celui qui a été finalement oint, c'est David, d'apparence très humble (1 Samuel 16. 6-12); il était un homme selon le cœur de Dieu (Actes 13. 22).

La vraie beauté n'est pas celle qui est extérieure, mais celle du cœur. Laquelle recherchons-nous? La beauté intérieure se reflétera d'ailleurs à l'extérieur. Si nous essayons d'être seulement attrayants extérieurement par toutes sortes d'accessoires ou de parures, cela paraîtra vite factice. Il ne s'agit pas de négliger notre aspect extérieur que nous devons soigner et parer sans excès, car cela fait partie du témoignage que nous rendons. Mais nous devons nous rendre compte qu'un aspect artificiel et “charnel” (voir 1 Corinthiens 3. 1-4) est la façade d'une personne artificielle et charnelle. Cherchons-nous à attirer les autres par des moyens charnels? Ce serait une grave erreur. La chair n'attire que la chair. Dieu apprécie la beauté de “l'homme intérieur” (Éphésiens 3. 16), qui se manifeste extérieurement dans nos paroles et nos attitudes, et attire spirituellement. Puissions-nous en réaliser aussi la valeur, heureux de la constater chez d'autres et désirant la rechercher personnellement pour être de bons témoins de notre Seigneur!

d'après A. Blok
Écouter
Choisir une date