Bannière

La Bonne Semence

Mercredi 12 juin 2019
Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.
1 Timothée 2. 4
Détresse intérieure (1)

À la fin d'une conférence, un jeune homme s'adresse à l'orateur qui a présenté l'évangile :

– Mon cas vous paraîtra sans espoir, car je suis incroyant et sceptique.

– Qu'attendez-vous de moi, si vous ne croyez pas la Bible, si vous ne reconnaissez pas Jésus Christ comme le Fils de Dieu, et si vous doutez de l'existence de Dieu ?

– Je vous ai entendu parler ce soir et j'ai senti que vous croyez en quelque chose. Je ne crois en rien et je suis extrêmement malheureux. Pourriez-vous me montrer comment croire et être heureux comme vous l'êtes ? Le plus tôt vous pourrez m'aider, le mieux ce sera. Je suis étudiant en droit, mais je me sens si malheureux que je n'arrive plus à étudier. Je suis inquiet et agité. Ce soir, alors que je traînais en ville, j'ai entendu jouer de l'orgue et je suis entré pour profiter d'une belle musique ; la curiosité m'a forcé à rester pour écouter ce que vous alliez dire. Une chose m'est apparue clairement : vous croyez en quelque chose ou en quelqu'un, et cela vous rend heureux. Je vous envie, et c'est pour cette raison que je vous parle. Que dois-je faire, que dois-je étudier ?

– Rien que la Bible !

– À quoi bon la lire, si je ne crois pas qu'elle est la parole de Dieu ?

L'évangéliste ouvrit alors sa Bible et lut : “Sondez les Écritures, car vous, vous estimez avoir en elles la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi” (Jean 5. 39).

(la suite demain)