Bannière
La Bonne Semence
Dimanche 13 janvier 2019
Jésus, le Fils de Dieu,… a été tenté en toutes choses de façon semblable à nous, à part le péché.
Hébreux 4. 14, 15
Vous avez été rachetés… par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache.
1 Pierre 1. 18, 19
Jésus – sa sainteté (2)

En naissant parmi nous, Jésus est devenu “à la ressemblance des hommes” (Philippiens 2. 7). Extérieurement, rien ne le distinguait des autres. Mais il y avait entre lui et eux une différence essentielle, et la Parole de Dieu prend soin de la souligner. Contrairement à tout descendant d'Adam, Jésus était sans péché :

– “Christ… n'a pas commis de péché(1 Pierre 2. 22).

La conduite de Jésus était parfaite, il a toujours obéi à Dieu et n'a jamais rien fait de mal (Luc 23. 41). Il a fermé la bouche à ses opposants en leur demandant : “Qui de vous me convaincra de péché ? ” (Jean 8. 46).

– “Celui qui n'a pas connu le péché, il l'a fait péché pour nous” (2 Corinthiens 5. 21).

Le péché était une chose complètement étrangère à cet homme saint et pur. Mais quand il a pris notre péché sur lui, pour en subir le jugement à notre place, le Dieu saint l'a frappé et abandonné. Fallait-il que le péché soit grave aux yeux de Dieu !

– “Il n'y a pas de péché en lui(1 Jean 3. 5).

Alors que nous sommes tous pécheurs par nature, le péché n'avait aucune place dans la sainte personne de Jésus. Il ne trouvait en lui aucun écho.

Oui, Jésus était parfait à tous égards. Il était l'agneau pour le sacrifice dont parlait déjà Abraham (Genèse 22. 8), cet “agneau sans défaut et sans tache, préconnu avant la fondation du monde” (1 Pierre 1. 19, 20) et reconnu par Jean le Baptiseur qui lui rend un témoignage clair : “Voilà l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde ! ” (Jean 1. 29).