Bannière
La Bonne Semence
Jeudi 10 janvier 2019
Saisis la vie éternelle.
1 Timothée 6. 12
Qu'ils fassent du bien ; qu'ils soient riches en bonnes œuvres ; qu'ils soient prompts à donner, généreux… afin de saisir ce qui est vraiment la vie.
1 Timothée 6. 18, 19
Saisir ce qui est vraiment la vie

Cette parole m'interpelle : Qu'est-ce que cette vie véritable que je dois saisir ? Puis-je perdre ma vie en passant à côté de l'essentiel ? Quel est au fond le sens de la vie, de ma vie ? Est-ce que je vis en suivant les opportunités, en évitant la souffrance et en profitant des joies qui sont à ma portée ?

Cela n'est pas la vie véritable, celle que Dieu veut pour moi. La vie qu'il me propose, c'est ce que la Bible appelle «la vie éternelle» (Jean 17. 3), c'est-à-dire une vie animée par sa volonté, dans sa confiance, et qui va jusque dans l'éternité, dans sa présence.

Cette vie consiste à connaître Dieu et le Seigneur Jésus, avec tout ce qui en résulte dans mes choix et mes activités de tous les jours. Par exemple, dans le passage biblique cité, la vie éternelle se manifestera par de la bonté et de la générosité envers ceux qui sont autour de moi.

Cette vie éternelle était visible en Jésus Christ de manière parfaite (voir 1 Jean 1. 1, 2). Il vivait dans la communion avec son Père et faisait sa volonté. Cela, jusqu'au don de sa vie sur la croix, pour être le Sauveur du monde.

Cette vie éternelle, Jésus Christ la donne à ceux qui le reçoivent par la foi, dans la prière. Les croyants chrétiens la possèdent déjà : «Vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu» (1 Jean 5. 13).

Pourtant nous sommes encouragés à «saisir la vie éternelle», à l'apprécier dans son étendue et comme un but éternel. Avez-vous véritablement reçu le Christ comme votre Sauveur ? «Lui est le Dieu véritable et la vie éternelle» (1 Jean 5. 20).