Bannière
La Bonne Semence
Mercredi 01 août 2018
Du fait qu'il a souffert lui-même, étant tenté, Jésus est à même de secourir ceux qui sont tentés.
Hébreux 2. 18
Approchons-nous donc avec confiance du trône de la grâce, afin de recevoir miséricorde et de trouver grâce, pour avoir du secours au moment opportun.
Hébreux 4. 16
L'écho

Dorian, petit garçon de quatre ans, vient de découvrir l'écho. Il appelle aussi fort qu'il peut et une voix lui répond de l'autre côté de la vallée. Tout d'abord, il est sûr qu'il y a un autre garçon qui s'amuse à répéter ce qu'il dit, mais bien vite il comprend que c'est sa propre voix qui lui revient. Alors il se lasse d'appeler. Il n'y a rien à tirer de cet écho mécanique !

Quand nous souffrons, de manière physique ou morale, nous sommes encouragés lorsque quelqu'un nous comprend. C'est un besoin psychologique bien connu. Nous aimons trouver un écho à notre souffrance. Seulement voilà, suffit-il qu'une voix nous réponde : “J'ai connu les mêmes circonstances que toi”, pour nous permettre de les traverser avec courage ? Non, si la voix reproduit à l'identique la nôtre, le secours est trop faible et nous nous lassons d'appeler. Il nous faut une autre voix qui dise : “J'ai connu cela et j'en ai triomphé”.

Cette voix existe, c'est celle de Jésus. Il a connu toutes sortes de tentations et de souffrances et il a vaincu. Voilà le grand secret qu'il nous apporte. La solution à nos problèmes ne peut pas être trouvée simplement au niveau humain. L'écho de la voix d'un homme à celle d'un autre homme ne suffit pas. Il nous faut sortir de nos limites et trouver un accès jusqu'à Dieu, un trait d'union avec lui. Il nous faut la prière. Il nous faut la compassion et les secours du Seigneur Jésus, l'homme qui sait si bien ce qu'est la souffrance, et qui est maintenant dans le ciel d'où il prend soin de tous ceux qui lui appartiennent.