Bannière
La Bonne Semence
Samedi 16 septembre 2017
Le roi Hérode mit les mains sur quelques-uns de ceux de l'assemblée pour les maltraiter, et il fit mourir par l'épée Jacques, le frère de Jean.
Actes 12. 1, 2
Mes temps sont en ta main.
Psaume 31. 15
Pourquoi si tôt ?

Trois disciples forment “le cercle intime” de Jésus parmi les douze : Pierre, Jacques et son frère Jean. Appelés à sa suite au même moment sur les rives du lac de Galilée, ces amis de Jésus ont été les seuls à l'accompagner lors de trois événements marquants de sa vie :

– Au chevet de la fille de Jaïrus, qu'il ressuscite : “Il ne permit à personne d'entrer, sinon à Pierre, à Jean et à Jacques, au père de l'enfant et à la mère” (Luc 8. 51).

– Sur la montagne où Jésus dévoile sa gloire : “Il prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et… il monta sur la montagne pour prier” (Luc 9. 28).

– Dans le jardin de Gethsémané, où Jésus reçoit de son Père la coupe de la souffrance avant la crucifixion : “Il prend avec lui Pierre, Jacques et Jean ; et il commença à être saisi d'effroi et très angoissé” (Marc 14. 33).

Ces apôtres sont étroitement liés à leur Maître et les uns aux autres, témoins ensemble de tant de scènes extraordinaires de la vie de Jésus. Pourtant, l'un d'eux, Jacques, est exécuté au début de son service (Actes 12. 2). Pourquoi si tôt ? Pourquoi lui ? Des questions semblables nous assaillent quand une personne nous quitte trop jeune ou en pleine activité, alors qu'elle avait, semble-t-il, encore tant de choses à partager autour d'elle. Nous ne trouverons souvent pas de réponses à nos questions, mais faisons confiance à Celui qui tient notre vie dans sa main. Il a permis la mort précoce de Jacques, tout en accompagnant Pierre et Jean dans leur long service pour l'Église du Seigneur.