Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

COMMANDER

1ἐντέλλω (éntéllô[verbe]  ; de én : dans, et télos : fin) <G1781><C1792> (11x)
|| Donner un ordre, prescrire • Dieu a commandé, disant d’honorer son père et sa mère (Matthieu 15. 4). Jésus faisait selon ce que le Père lui avait commandé (Jean 14. 31). Ceux qui font tout ce que le Seigneur leur commande sont ses amis (Jean 15. 14). Jésus commande de s’aimer les uns les autres (Jean 15. 17). Les apôtres dirent comme Jésus leur avait commandé au sujet de l’ânon (Marc 11. 6). Les onze devaient enseigner les nations à garder toutes les choses que Jésus leur avait commandées (Matthieu 28. 20). Moïse avait commandé de donner une lettre de divorce (Matthieu 19. 7) ; c’est ce que le Seigneur demande aux pharisiens (Marc 10. 3). Moïse avait commandé de lapider des femmes surprises en adultère (Jean 8. 5). Dans une parabole, un homme commanda au portier de veiller (Marc 13. 34). Le Seigneur avait commandé à Paul d’accomplir ce que l’Écriture dit de Christ : « Je t’ai établi pour être la lumière des nations » (Actes 13. 47).
2ἔπω (épô[verbe] ) <G2036><C3017>
|| Dire, parler • Dans la parabole, le maître commanda d’appeler auprès de lui ses esclaves auxquels il avait donné de l’argent (Luc 19. 15).
3κελεύω (kéléuô[verbe]  ; de kéllô : inciter, pousser) <G2753><C2763> (27x)
|| Donner un ordre • Jésus commanda de passer à l’autre rive (Matthieu 8. 18). Pierre dit au Seigneur de lui commander d’aller à lui sur les eaux (Matthieu 14. 28). Jésus commanda aux foules de s’asseoir sur la terre (Matthieu 15. 35). Le chiliarque commanda d’enlever Paul du milieu de la foule (Actes 23. 10).
4παραγγέλλω (paranguéllô[verbe]  ; de para : à côté, et anguéllô : annoncer) <G3853><C3748> (31x)
|| Annoncer, ordonner • Jésus commanda aux foules de s’asseoir sur la terre (Marc 8. 6). Il commanda aux douze de ne rien prendre pour le chemin (Marc 6. 8). Il commanda au lépreux rendu net de ne le dire à personne (Luc 5. 14). Il avait commandé à l’esprit immonde de sortir d’un homme (Luc 8. 29). Il commanda de ne dire à personne qu’il était le Christ (Luc 9. 21). Il commanda à ses disciples de ne pas partir de Jérusalem (Actes 1. 4). Il avait commandé à ses disciples de prêcher au peuple (Actes 10. 42). Paul commanda à l’esprit de python, au nom de Jésus Christ, de sortir de la femme (Actes 16. 18). On commanda au geôlier de garder sûrement Paul et Silas (Actes 16. 23). Paul avait confiance que les Thessaloniciens feraient ce qu’il avait commandé (2 Thessaloniciens 3. 4).
5διατάσσω (diatassô[verbe]  ; de dia : part. qui indique ce qui est complet, et tassô : ordonner) <G1299><C1315> (18x)
|| Donner des ordres • Jésus commanda qu’on donnât à manger à la jeune fille qu’il venait de ressusciter (Luc 8. 55). Le maître n’est pas obligé envers l’esclave qui a fait ce qui lui avait été commandé (Luc 17. 9) ; ainsi lorsque nous aurons fait toutes les choses qui nous ont été commandées, nous dirons que nous sommes des esclaves inutiles (v. 10). Claude avait commandé que tous les Juifs sortissent de Rome (Actes 18. 2).
6ἐπιτάσσω (épitassô[verbe]  ; de épi : sur, et tassô : ordonner) <G2004><C2016> (10x)
|| Donner des ordres • Jésus commandait avec autorité aux esprits immondes (Marc 1. 27 ; Luc 4. 36). Hérode commanda d’apporter la tête de Jean le baptiseur (Marc 6. 27). Jésus commanda de faire asseoir la foule sur l’herbe (Marc 6. 39). Jésus commanda à l’esprit immonde de sortir de l’enfant (Marc 9. 25). Jésus commandait même aux vents et à l’eau (Luc 8. 25). L’esclave avait fait comme son maître lui avait commandé (Luc 14. 22). Les démons priaient Jésus pour qu’il ne leur commandât pas de s’en aller dans l’abîme (Luc 8. 31). Ananias commanda de frapper Paul sur la bouche (Actes 23. 2). Paul avait la liberté de commander à Philémon ce qui convenait (Philémon 8).
7προστάσσω (prostassô[verbe]  ; de pros : vers, et tassô : ordonner) <G4367><C4262> (7x)
|| Prescrire, donner l’ordre • Pierre commanda que des croyants des nations fussent baptisés (Actes 10. 48).
8En Jean 12. 49, le verbe « commander » est litt. « donner le commandement » ; pour le subst. « commandement » (éntolê), voir [COMMANDEMENT 1]
9L’expression « autorité de commander (litt. : de commandement) » en Tite 2. 15 traduit le subst. épitaguê. [COMMANDEMENT 3]  : Tite devait exhorter avec toute autorité de commander.
Autres trad.
10Matthieu 14. 9 : donner l’ordre [ORDRE 8]
11Matthieu 16. 20 ; Marc 8. 15 : commander expressément [ENJOINDRE 1]
12Marc 5. 43 : commander expressément [ENJOINDRE 1] et [FORT 8]
13Luc 4. 39 : commander sévèrement [TANCER]
142 Thessaloniciens 3. 10 [ENJOINDRE 3]
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z