Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

SOUFRE

1θεῖον (théion[nom neutre]  ; de théios : nom général des divinités grecques) <G2303><C2301> (7x)
|| Élément chimique de couleur jaune • Au jour où Lot sortit de Sodome, il plut du feu et du soufre du ciel (Luc 17. 29). Jean vit des cavaliers ayant des cuirasses de feu, et d’hyacinthe, et de soufre (théiôdês), et les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions ; et de leur bouche sortent du feu, et de la fumée, et du soufre (Apocalypse 9. 17b). Le tiers des hommes fut tué par le feu, la fumée et le soufre (Apocalypse 9. 18). Si quelqu’un rend hommage à la bête et reçoit sa marque, il sera tourmenté dans le feu et le soufre (Apocalypse 14. 10). La bête et le faux prophète seront tous deux jetés vifs dans l’étang de feu embrasé par le soufre (Apocalypse 19. 20), de même que le diable (Apocalypse 20. 10). Les timides (trad. rev. : lâches), les incrédules, ceux qui se sont souillés avec des abominations, les meurtriers, les fornicateurs, les magiciens, les idolâtres et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang brûlant de feu et de soufre, qui est la seconde mort (Apocalypse 21. 8).
2de soufre : θειώδης (théiôdês[adj.]  ; de théion : voir 1.) <G2306><C2304> (1x)
|| Caractérisé par le soufre • Le terme est employé en Apocalypse 9. 17a : voir 1.
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z