Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

SAGESSE

1σοϕία (sophia[nom fém.] ) <G4678><C4567> (51x)
|| Vision claire des choses, connaissance juste – Le terme est employé pour qualifier : • Dieu : La sagesse de Dieu dit qu’elle enverrait des prophètes et des apôtres (Luc 11. 49). Paul s’émerveille de la sagesse de Dieu (Romains 11. 33). Dans la sagesse de Dieu, le monde ne l’a pas connu par sa sagesse (1 Corinthiens 1. 21). Paul parlait la sagesse de Dieu en mystère (1 Corinthiens 2. 7). La sagesse si diverse de Dieu est maintenant donnée à connaître dans le ciel par l’Assemblée (Éphésiens 3. 10). La sagesse d’en haut est premièrement pure (Jacques 3. 17). La jalousie et l’esprit de querelle ne sont pas la sagesse qui descend d’en haut (Jacques 3. 15). Dans la doxologie d’Apocalypse 7. 12, Dieu reçoit la sagesse. • Jésus Christ : Plusieurs se demandaient quelle était cette sagesse donnée à Jésus (Matthieu 13. 54 ; Marc 6. 2). Christ est la sagesse de Dieu (1 Corinthiens 1. 24). Jésus croissait, étant rempli de sagesse (Luc 2. 40) ; il avançait en sagesse et en stature (v. 52). Le Christ Jésus nous a été fait sagesse de la part de Dieu (1 Corinthiens 1. 30). Dans la doxologie d’Apocalypse 5. 12, l’Agneau reçoit la sagesse. • Les croyants : La reine de Sheba entendit la sagesse de Salomon (Matthieu 12. 42 ; Luc 11. 31). Jésus allait donner à ses disciples une sagesse à laquelle leurs adversaires ne pourraient répondre ou résister (Luc 21. 15). Les disciples devaient choisir sept hommes parmi eux, pleins de sagesse (Actes 6. 3), pour régler une affaire. Ceux qui disputaient contre Étienne ne pouvaient résister à sa sagesse (Actes 6. 10). Dieu fit trouver à Joseph grâce et sagesse auprès du Pharaon (Actes 7. 10). Christ n’avait pas envoyé Paul évangéliser avec sagesse de parole (1 Corinthiens 1. 17). La foi des Corinthiens ne devait pas reposer sur la sagesse des hommes (1 Corinthiens 2. 5). Dans l’Assemblée, à l’un est donnée, par l’Esprit, la parole de sagesse (1 Corinthiens 12. 8). La grâce de Dieu a abondé en toute sagesse envers les croyants (Éphésiens 1. 8). Paul priait que Dieu le Père donne aux Éphésiens l’esprit de sagesse (Éphésiens 1. 17) et pour que les Colossiens soient remplis de la connaissance de la volonté de Dieu en toute sagesse (Colossiens 1. 9). Paul enseignait tout homme en toute sagesse (Colossiens 1. 28). Tous les trésors de la sagesse et de la connaissance sont cachés dans le mystère de Dieu (Colossiens 2. 3). Paul priait pour que la parole du Christ habite dans les Colossiens en toute sagesse (Colossiens 3. 16) ; il les exhorta à marcher dans la sagesse envers ceux du dehors (Colossiens 4. 5). Paul a écrit selon la sagesse qui lui a été donnée (2 Pierre 3. 15). Jacques exhorte celui qui manque de sagesse à demander à Dieu (Jacques 1. 5). Par une bonne conduite, le croyant montre ses œuvres avec la douceur de la sagesse (Jacques 3. 13). Il y a une sagesse reliée à la compréhension du nom et du nombre de la bête (Apocalypse 13. 18) et à la vision de Babylone la grande (17. 9). • L’homme naturel : Moïse fut instruit dans toute la sagesse des Égyptiens (Actes 7. 22). Dieu détruira la sagesse des sages (1 Corinthiens 1. 19). Il a fait de la sagesse du monde une folie (1 Corinthiens 1. 20) ; la sagesse du monde est folie devant Dieu (1 Corinthiens 3. 19). Le monde, par la sagesse, n’a pas connu Dieu (1 Corinthiens 1. 21). Les Grecs recherchent la sagesse (1 Corinthiens 1. 22). Paul ne parlait pas en paroles enseignées de sagesse humaine (1 Corinthiens 2. 13). Il n’était pas allé vers les Corinthiens avec excellence de parole ou de sagesse (1 Corinthiens 2. 1) ; sa parole et sa prédication n’avaient pas été en paroles persuasives de sagesse humaine (1 Corinthiens 2. 4). Il parlait sagesse parmi les hommes faits, mais non sagesse de ce siècle (1 Corinthiens 2. 6). Il ne s’était pas conduit avec une sagesse charnelle (2 Corinthiens 1. 12). Les ordonnances humaines ont une apparence de sagesse (Colossiens 2. 23). • La sagesse personnifiée : La sagesse a été justifiée par ses enfants (Matthieu 11. 19 ; Luc 7. 35).
2dépourvu de sagesse : ἄσοϕος (asophos[adj.]  ; de a : part. de nég., et sophos : sage) <G781><C0786> (1x)
|| Qui manque de sagesse, c. -à-d. qui ne voit pas les choses avec justesse • Les croyants ne doivent pas marcher comme étant dépourvus de sagesse (Éphésiens 5. 15).
Autres trad.
31 Corinthiens 2. 7b, 8 ; Jacques 3. 15b : ajouté en franç.
41 Pierre 3. 7 : avec sagesse ~ selon la connaissance [CONNAISSANCE 1]
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z