Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

POSTÉRITÉ

1γένος (guénos[nom neutre]  ; de guinomaï : naître) <G1085><C1097> (21x)
|| Descendance, de la lignée de • Jésus est la racine et la postérité de David (Apocalypse 22. 16).
2σπέρμα (spérma[nom neutre]  ; de spéirô : semer ; litt. : semence) <G4690><C4579> (44x)
|| Descendance, progéniture • Selon la loi du lévirat (voir Deutéronome 25. 5-10), si quelqu’un mourait sans enfants, son frère devait épouser sa femme et susciter de la postérité à son frère (Matthieu 22. 24, 25 ; Marc 12. 19-22 ; Luc 20. 28). Les Juifs se disaient la postérité d’Abraham (Jean 8. 33), ce que reconnut Jésus (v. 37). Dieu promit à Abraham de lui donner, et à sa postérité, un pays (Actes 7. 5). Cette même postérité d’Abraham séjourna dans une terre étrangère où elle fut asservie et maltraitée (v. 6) ; ce séjour dura 215 ans en Égypte, mais la durée totale de l’oppression de la postérité d’Abraham fut de 400 ans et commença avec la naissance d’Isaac. Sara reçut la force de fonder une postérité (Hébreux 11. 11).
Autres trad.
3Luc 1. 55 ; Jean 7. 42 ; Actes 3. 25 ; 13. 23 ; Romains 1. 3 ; 4. 13, 16, 18 ; 9. 7, 8, 29 ; 11. 1 ; 2 Corinthiens 11. 22 ; Galates 3. 16, 19, 29 ; 2 Timothée 2. 8 ; Hébreux 2. 16 ; 11. 18 ; Apocalypse 12. 17 [SEMENCE 1 2]
4Actes 8. 33 [GÉNÉRATION 2]
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z