Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

PITIÉ (AVOIR)

ἐλεέω (eleeô ; de eleos : compassion, miséricorde) <G1653><C1667>
|| Avoir compassion pour la misère d’autrui • En diverses occasions, des personnes crièrent à Jésus d’avoir pitié d’elles : dix homme lépreux (Luc 17. 13), deux aveugles (Matthieu 9. 27 ; 20. 30, 31), un aveugle (Luc 18. 38, 39), une femme cananéenne à cause de sa fille démoniaque (Matthieu 15. 22), un père à cause de son fils lunatique (Matthieu 17. 15) et Bartimée (Marc 10. 47, 48). Dans la parabole du méchant esclave du roi, ce roi reproche à son esclave de ne pas avoir eu pitié de celui qui était esclave comme lui (Matthieu 18. 33). Dans la parabole de Lazare et du mauvais riche, ce dernier demande à Abraham d’avoir pitié de lui (Luc 16. 24). Dieu avait eu pitié d’Épaphrodite malade et fort près de la mort (Philippiens 2. 27).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z