Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

PERLE

μαργαρίτης (margaritês[nom masc.]  ; de margaros : huître perlière) <G3135><C3144> (9x)
|| Corps solide formé dans un mollusque par la sécrétion de nacre autour d’un corps étranger (p. ex. un grain de sable) qui s’est introduit dans la coquille • Les perles servent d’ornements (1 Timothée 2. 9 ; Apocalypse 17. 4 ; 18. 12, 16). L’enseignement de Matthieu 7. 6 de ne pas jeter ses perles devant les pourceaux signifie de ne pas partager avec quiconque, sans discernement, les précieuses vérités de la Parole de Dieu. En mystère, l’Assemblée est comparée à une perle de très grand prix (Matthieu 13. 45, 46). Les douze portes de la Jérusalem céleste sont représentées par douze perles (Apocalypse 21. 21).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z