Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

APPROUVER

1ἀποδείκνυμι (apodéiknumi[verbe]  ; de apo : part. indiquant l’origine, et déiknumi : montrer) <G584><C0590> (4x)
|| Désigner, consacrer • Pierre désigne Jésus comme homme approuvé de Dieu auprès des Israélites (Actes 2. 22).
2δοκιμάζω (dokimadzô[verbe]  ; de dokimos : éprouvé) <G1381><C1403> (24x)
|| Vérifier, juger bon • Celui qui ne se juge pas (c. -à-d. qui ne se condamne pas) lui-même en ce qu’il approuve (c. -à-d. qui fait la chose sans arrière-pensée) est bienheureux (Romains 14. 22). Paul enverrait à Jérusalem ceux que les Corinthiens approuveraient (1 Corinthiens 16. 3). Paul avait été approuvé de Dieu pour que l’évangile lui fût confié (1 Thessaloniciens 2. 4).
3approuvé : δόκιμος (dokimos[adj.]  ; de dokéô : paraître bon) <G1384><C1407> (7x)
|| Acceptable, qui a fait ses preuves • Paul parle de celui qui est approuvé des hommes (Romains 14. 18). Paul demande de saluer Appellès, approuvé en Christ (Romains 16. 10). Ceux qui sont approuvés sont manifestes (1 Corinthiens 11. 19). Celui que le Seigneur recommande est approuvé (2 Corinthiens 10. 18). Paul ne voulait pas paraître approuvé ; il voulait plutôt que les Corinthiens le soient, s’ils ne faisaient aucun mal (2 Corinthiens 13. 7). Timothée devait s’étudier à se présenter approuvé à Dieu (2 Timothée 2. 15).
4σύμϕημι (sumphêmi[verbe]  ; de sun ; avec, ensemble, et phêmi : dire) <G4852><C4741> (1x)
|| Être d’accord • Celui qui pratique ce qu’il ne veut pas approuve la loi dans sa rigueur (Romains 7. 16).
Autres trad.
5Luc 11. 48 ; Romains 1. 32 : prendre, trouver son plaisir [PLAISIR 6]
6Actes 8. 1 [CONSENTIR 3]
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z