Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

GREC

Au temps du Seigneur, le latin était la langue officielle en Occident ; la langue grecque était la langue la plus couramment parlée en Orient. Il convenait donc que le N.T. soit écrit en grec. Les Juifs d’alors utilisaient la Koinè (de koïnos : commun), une langue grecque issue du dialecte attique, et qui s’était généralisée (voir [GREC, GRECQUE] ). Le terme français traduit deux mots grecs.
1῾Ελληνικός (Héllênikos[adj.]  ; de Héllas : Grèce) <G1673><C1687> (1x)
|| Qui a rapport à la Grèce ; langage grec • L’écriteau au-dessus de Jésus sur la croix était en lettres grecques, romaines et hébraïques (Luc 23. 38). Le nom de l’ange de l’abîme en grec est Apollyon (Apocalypse 9. 11).
2῾Ελληνιστι (Héllênisti[adv.]  ; de Héllas : Grèce) <G1676><C1690> (2x)
|| Langue grecque • L’écriteau au-dessus de Jésus sur la croix était écrit en grec (Jean 19. 20). Le chiliarque était surpris de ce que Paul savait le grec (Actes 21. 37).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z