Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

FERME

1βέβαιος (bébaïos[adj.]  ; de baïnô : marcher) <G949><C0957> (9x)
|| Sûr, assuré • L’espérance de Paul à l’égard des Corinthiens était ferme (2 Corinthiens 1. 6). La parole prononcée par les anges a été ferme (Hébreux 2. 2). Nous sommes devenus les compagnons de Christ si nous retenons ferme notre assurance (Hébreux 3. 14). L’espérance proposée au croyant est comme une ancre de l’âme, sûre et ferme (Hébreux 6. 19). Nous avons la parole prophétique rendue plus ferme (2 Pierre 1. 19).
2ἑδραῖος (hédraïos[adj.]  ; de hédra : siège) <G1476><C1500> (3x)
|| Inébranlable, résolu • Celui qui a décidé de ne pas se marier et qui tient ferme dans son cœur fait bien (1 Corinthiens 7. 37). Paul enjoint à ses frères bien-aimés d’être fermes (1 Corinthiens 15. 58). Nous serons présentés devant Dieu saints, irréprochables et irrépréhensibles si nous demeurons dans la foi, fondés et fermes (Colossiens 1. 23).
3ἰσχυρός (iskhuros[adj.]  ; de iskhus : force) <G2478><C2475> (27x)
|| Fort, puissant • Nous avons une ferme consolation, nous qui nous sommes enfuis pour saisir l’espérance proposée (Hébreux 6. 18).
4στερέος (stéréos[adj.]  ; de histêmi : se tenir) <G4731><C4618> (4x)
|| Solide, constant • Nous devons résister au diable, étant fermes dans la foi (1 Pierre 5. 9).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z