Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

ÉTONNER

1ἐκπλήσσω (ékplêssô[verbe]  ; de ék : hors de, et plêssô : frapper) <G1605><C1619> (13x)
|| Être frappé de stupeur • Les foules s’étonnaient de la doctrine de Jésus (Matthieu 7. 28 ; 13. 54 ; 22. 33 ; Marc 1. 22 ; Luc 4. 32). Les disciples s’étonnaient des paroles de Jésus (Matthieu 19. 25 ; Marc 10. 26). On s’étonnait de ses miracles (Marc 7. 37). En Luc 9. 43, tous furent étonnés de la grandeur de Dieu après que Jésus eût chassé un esprit immonde.
2ἐξίστημι (éxistêmi[verbe]  ; de éx : en dehors, et histêmi : se tenir) <G1839><C1849> (19x)
|| Être stupéfait, être émerveillé • On s’étonnait de l’intelligence des réponses de Jésus à douze ans (Luc 2. 47). On s’étonnait de ce que le don du Saint Esprit était répandu aussi sur les nations (Actes 10. 45). Autres réf. : Marc 2. 12 ; Luc 24. 22 (étonner fort) ; Actes 8. 9, 11.
3θαμβέω (thambéô[verbe]  ; de thambos : merveille, stupeur) <G2284><C2283> (4x)
|| Terrifier, stupéfier • Les disciples s’étonnaient des paroles de Jésus (Marc 10. 24).
4étonné : ἔκθαμβος (ékthambos[adj.]  ; de ék : part. de renforc., et thambos : merveille, stupeur) <G1569><C1581> (1x)
|| Émerveillé • Le peuple étonné accourut au portique de Salomon (Actes 3. 11).
5θαυμάζω (thaümadzô[verbe]  ; de thaüma : admiration) <G2296><C2294> (47x)
|| Être dans l’admiration • Jésus s’étonna de la réponse du centurion (Matthieu 8. 10). Jésus s’étonnait de l’incrédulité des gens (Marc 6. 6). Les disciples s’étonnèrent de ce que Jésus reprit les vents et la mer (Matthieu 8. 27). Les foules s’étonnaient des miracles de Jésus (Matthieu 9. 33 ; 15. 31 ; Marc 5. 20 ; 6. 51 ; Luc 11. 14). Autres réf. : Matthieu 21. 20 ; 22. 22 ; 27. 14 ; Marc 15. 5, 44 ; Luc 1. 21, 63 ; 2. 18, 33 ; 4. 22 ; 9. 43 ; 11. 38 ; 20. 26 ; 24. 12, 41 ; Jean 3. 7 ; 4. 27 ; 5. 28 ; 7. 15, 21 ; Actes 2. 7 ; 3. 12 ; 4. 13 ; 7. 31 ; 13. 41 ; Galates 1. 6 ; 1 Jean 3. 13 ; Apocalypse 17. 7, 8.
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z