Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

ENNEMI

ἐχθρός (ékhthros[adj.]  ; de ékhtô : haïr) <G2190><C2197> (32x)
|| Adversaire, opposant • Dans une parabole, un homme noble voulait que l’on tue ses ennemis devant lui (Luc 19. 27). Les ennemis du Seigneur seront mis sous ses pieds (Matthieu 22. 44 ; Marc 12. 36 ; Luc 20. 43 ; Actes 2. 35 ; Hébreux 1. 13 ; 10. 13). Les ennemis d’Israël allaient entourer Jérusalem de tranchées (Luc 19. 43). On disait de haïr son ennemi (Matthieu 5. 43) ; Jésus dit d’aimer ses ennemis (Matthieu 5. 44 ; Luc 6. 27, 35). Il faut donner à manger à son ennemi s’il a faim (Romains 12. 20). Étant ennemis, les croyants ont été réconciliés avec Dieu (Romains 5. 10 ; Colossiens 1. 21). Christ mettra tous les ennemis sous ses pieds (1 Corinthiens 15. 25) ; le dernier ennemi qui sera aboli, c’est la mort (v. 26). L’ami du monde est ennemi de Dieu (Jacques 4. 4). Autres réf. : Matthieu 10. 36 ; 13. 25, 28, 39 ; Luc 1. 71, 74 ; 10. 19 ; Actes 13. 10 ; Romains 11. 28 ; Galates 4. 16 ; Philippiens 3. 18 ; 2 Thessaloniciens 3. 15 ; Apocalypse 11. 5, 12.
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z