Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

ENIVRER

1μεθύω (méthuô[verbe]  ; de méthê : ivresse) <G3184><C3190> (7x)
|| Boire beaucoup, s’intoxiquer sous l’effet de l’alcool • Lors de la cène dominicale, chez les Corinthiens, l’un avait faim et l’autre s’enivrait (1 Corinthiens 11. 21). Ceux qui habitent sur la terre ont été enivrés du vin de la fornication de la grande prostituée (Apocalypse 17. 2) ; elle était enivrée du sang des saints et des témoins de Jésus (v. 6). Voir 2. pour ce terme en 1 Thessaloniciens 5. 7.
2μεθύσκω (méthuskô[verbe]  ; forme de méthuô : voir 1.) <G3182><C3188> (3x)
|| Voir 1. • Dans une parabole, un esclave se mit à s’enivrer (Luc 12. 45). Paul exhorte à ne pas s’enivrer de vin (Éphésiens 5. 18). Ceux qui s’enivrent (méthuskô) s’enivrent (méthuô) la nuit (1 Thessaloniciens 5. 7).
Autre trad.
3Jean 2. 10 : bien boire [BOIRE 5]
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z