Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

CONVOITISE

1ἐπιθυμία (épithumia[nom fém.]  ; de épi : sur, et thumos : grande passion, émotion) <G1939><C1949> (38x)
|| Très grand désir, mais dans un sens négatif, de posséder quelque chose que l’on ne peut ou que l’on ne devrait pas posséder • Les convoitises étouffent la Parole de Dieu (Marc 4. 19). Paul parle des convoitises du cœur (Romains 1. 24), et des hommes qui se sont embrasés dans leur convoitise (voir 2 ci-dessous). Le chrétien ne doit pas obéir aux convoitises de son corps (Romains 6. 12). Le N.T. mentionne en particulier la convoitise de la chair (Galates 5. 16, 24 ; 1 Pierre 2. 11 ; 2 Pierre 2. 18 ; 1 Jean 2. 16). Le monde s’en va (on pourrait ajouter : à sa perte) et sa convoitise (1 Jean 2. 17). La convoitise ayant conçu enfante le péché (Jacques 1. 15). Autres réf. : Jean 8. 44 ; Romains 7. 7, 8 ; 13. 14 ; Éphésiens 2. 3 ; 4. 22 ; Colossiens 3. 5 ; 1 Thessaloniciens 4. 5 ; 2 Timothée 2. 22 ; 3. 6 ; 4. 3 ; Tite 2. 12 ; 3. 3 ; Jacques 1. 14 ; 1 Pierre 1. 14 ; 4. 2, 3 ; 2 Pierre 1. 4 ; 2. 10 ; 3. 3 ; Jude 16, 18. (À noter : Le terme épithumia est employé positivement trois fois dans le N.T. avec le sens d’un « grand désir légitime ». En Luc 22. 15 : le Seigneur avait fort désiré – litt. : avait désiré avec désir – de manger la pâque avec ses disciples. En Philippiens 1. 23, Paul avait le désir de déloger et d’être avec Christ. En 1 Thessaloniciens 2. 17, Paul avait cherché avec un fort grand désir à voir le visage des Thessaloniciens.)
2ὄρεξις (oréxis[nom fém.]  ; de orégomaï : chercher à atteindre, désirer, convoiter) <G3715><C3615> (1x)
|| Excitation de l’esprit, luxure • Des hommes se sont embrasés dans des convoitises l’un envers l’autre (Romains 1. 27).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z