Bannière

Le Seigneur est proche

Remets ton épée à sa place ; car tous ceux qui auront pris l’épée périront par l’épée. Penses-tu que je ne puisse pas maintenant prier mon Père, et il me fournira plus de douze légions d’anges ?
Matthieu 26. 52, 53
Pierre et son Seigneur (9)
Une épée et 12 légions d’anges

Pierre était un homme au caractère ardent, énergique et impulsif. Il n’y a rien de mauvais à cela ; c’était sa nature, sa personnalité depuis sa naissance. Mais dans certaines situations, ce caractère naturel, non soumis à l’Esprit Saint et dépourvu de grâce, l’a trahi, et ses actions n’ont pas été selon la pensée de Christ. Quand cela est arrivé, nous pouvons observer que le Seigneur ne l’a pas ignoré, mais qu’il a évoqué le problème avec Pierre.

Nous trouvons une telle situation dans le jardin de Gethsémané, lorsque les hommes envoyés par les sacrificateurs viennent pour arrêter le Seigneur Jésus. Pierre tire son épée et coupe l’oreille d’un esclave du souverain sacrificateur (Jean 18. 10 ; Luc 22. 50). Mais Jésus dit à Pierre : “Remets l’épée dans le fourreau : la coupe que le Père m’a donnée, ne la boirai-je pas ?” (Jean 18. 11). Cet acte de Pierre montre qu’il ignorait que l’aboutissement du chemin de Christ était ses souffrances et sa mort sur la croix, ce que le Seigneur avait pourtant annoncé plusieurs fois (Matthieu 16. 21 ; 26. 2 ; …). Et lorsque le Seigneur évoque les 60 000 anges et plus qui pourraient venir le défendre, combien l’épée de Pierre pouvait paraître alors dérisoire !

De même, nos traits de caractères naturels ne serviront à rien dans les combats spirituels que nous avons à mener avec le Seigneur, s’ils ne sont pas transformés par l’action de l’Esprit en nous. Nous ne défendrons pas le Seigneur avec notre petite épée, nos forces naturelles, notre impulsivité, nos aptitudes à être un leader, notre éloquence… – tout cela n’est rien en comparaison de la puissance incommensurable de notre Dieu. Nous avons d’abord à nous laisser instruire par la Parole de Dieu pour comprendre ses plans, ses objectifs, tels qu’il a désiré nous les révéler par son Esprit (voir 1 Corinthiens 2. 6-16) ; et ensuite nous avons à nous laisser former par lui pour devenir des instruments utiles entre ses mains, à son service, dans un esprit de grâce.

d’après T. Hadley

×
Écouter
Écouter