Bannière

Le Seigneur est proche

Samson descendit à Thimna ; et il vit à Thimna une femme d’entre les filles des Philistins.
Juges 14. 1
La chute de Samson : premier pas

Le premier acte indépendant de la vie de Samson montre toute l’importance du premier pas. Pour un jeune croyant qui désire être un disciple du Seigneur et le servir, il est fondamental que ce premier pas aille dans la bonne direction. Quel premier pas que celui de Samson ! C’était en réalité la première étape vers sa chute.

Ainsi, quand nous lisons que Samson “descendit”, c’est assez évocateur. Le premier pas qu’il fait est un pas vers le bas, dans la mauvaise direction. Mais c’est bien plus que cela ; il nous est dit qu’il descend à Thimna, et voit là une femme d’entre les filles des Philistins. Samson envisage donc déjà une alliance avec les ennemis de Dieu. Il aurait normalement dû afficher nettement sa séparation d’avec eux, et non pas se lier avec ce peuple ennemi de Dieu. Il a donc mis au second plan la question de sa relation avec Dieu et de son témoignage, pour donner la priorité à ce que ses yeux avaient vu et désiré.

Appliquons cela à notre propre relation avec le monde dans lequel nous vivons, non pas les personnes en elles-mêmes, mais le système que les hommes ont organisé qui ne reconnaît pas l’autorité du Créateur et veut se passer de lui. Si nous nous lions à lui, comment pourrons-nous porter un témoignage fidèle à contre-courant de ce qu’il pratique ? Combien de croyants, ayant pourtant désiré être consacrés à Dieu – de véritables nazaréens (c’est le sens de ce mot), comme l’était Samson –, ont fait ce premier pas dans la mauvaise direction ! Ils se sont liés avec quelque chose (ou quelqu’un) qu’ils ont vu et apprécié, sans réaliser que cette chose faisait partie de ce système opposé à Dieu (ou que cette personne l’approuvait) !

Nous sommes appelés à vivre dans le monde, et même envoyés dans le monde, pour y rendre témoignage. Il est donc normal que nous ayons des contacts avec ceux qui en font partie. Mais comment peut-on vraiment maintenir un témoignage devant eux si nous ne nous démarquons pas des façons de voir et d’agir du système opposé à Dieu qui régit ce monde ? Cela nous coûte, cela fait mal, de revendiquer notre différence de croyants, mais pensons à Samson : la première décision qu’il a prise a ruiné tout son témoignage de nazaréen consacré à Dieu. Et malheureusement, il ne regagnera jamais ce qu’il a perdu dans cette première étape. Il se laissera plutôt entraîner à se compromettre de plus en plus.

d’après S. Ridout

×
Écouter
Écouter