Bannière

Le Seigneur est proche

Je voudrais que vous soyez sans inquiétude… celle qui n’est pas mariée a le cœur occupé des choses du Seigneur.
1 Corinthiens 7. 32, 34
À propos du célibat (1)

Chère amie célibataire

Même après un grand nombre d’années de célibat, je ne réalise pas assez ce verset et je me sens bien petite pour dire cela…, mais je voudrais te demander : Comment vis-tu ce temps de célibat que le Seigneur te donne ? Es-tu assise comme à un arrêt de bus, constamment dans l’attente ? Imagines-tu commencer à servir le Seigneur uniquement lorsqu’il t’aura donné un mari ? Et pendant tout ce temps les dons spirituels que le Seigneur t’a donnés sont dans un placard, ou comme “la mine” du serviteur de Luc 19, soigneusement enveloppés dans un linge (v. 20)… alors que les bonnes œuvres que Dieu a préparées à l’avance pour toi sont placées devant tes pas (Éphésiens 2. 10).

Penses-tu que si tu n’es pas heureuse maintenant, tu pourras l’être mariée ? On sous-entend parfois qu’il manque aux célibataires une moitié, qu’ils ne sont pas complets. Mais c’est faux ! Tout dépend de ce que le Seigneur a prévu pour chacun. Ce n’est pas le mariage qui va combler tes besoins, seul Dieu peut les satisfaire. Tu sais, je connais ce par quoi tu passes et ce que tu ressens, mais prends plutôt ce temps-là pour développer ta relation avec Dieu, te rapprocher de Lui “pour le connaître, lui” (Philippiens 3. 10) ! C’est Lui qui t’aidera à mieux vivre cette période. Il pourra alors placer davantage de choses devant toi pour occuper ton temps libre. Tu verras aussi toutes les compensations que donne ce Père plein d’amour. La progression dans la vie spirituelle n’est pas de se marier. Le mariage est beau, c’est un cadeau de Dieu, mais ce n’est pas une étape obligatoire. Le mariage peut faire partie de la vie mais n’en sera jamais le but ultime.

Nous sommes aimés de Dieu, nous avons de la valeur à ses yeux. C’est de Lui premièrement que nous recevons l’amour (1 Jean 4. 19). Nous sommes tous, frères et sœurs, mariés ou célibataires, comme fiancés à Christ (2 Corinthiens 11. 2), et il veut toujours avoir cette première place dans nos cœurs (Colossiens 1. 18 ; voir aussi Luc 14. 26). C’est bien ce qui rend notre vie merveilleuse, ce qui nous rend vraiment épanouies, que nous soyons mariées ou célibataires. Demandons donc au Seigneur de nous apprendre à tout lui confier et à accepter sa volonté dans notre vie, même s’il y a toujours des hauts et des bas. Autour de toi se trouve certainement une amie célibataire avec qui tu pourras parler et qui t’encouragera, et un autre jour c’est toi qui l’aideras !

(à suivre)

×
Écouter
Écouter