Bannière

Le Seigneur est proche

Tu n’écouteras pas les paroles de ce prophète, ni ce songeur de songes… Vous marcherez après l’Éternel, votre Dieu ; et vous le craindrez, et vous garderez ses commandements, et vous écouterez sa voix, et vous le servirez, et vous vous attacherez à lui.
Deutéronome 13. 3, 4
Diminuer le tranchant de l’épée de l’Esprit

Si un prophète faisait des miracles pour introduire d’autres dieux, et si ces signes s’accomplissaient, Israël avait reçu l’ordre de ne pas écouter les paroles de ce prophète, mais de s’attacher franchement à l’Éternel son Dieu.

Le Seigneur permet encore que nous soyons testés de manière semblable, et il veut mettre en évidence ce qui est réellement dans nos cœurs. En fait, il sait très bien si le fondement sur lequel nous disons nous trouver n’est qu’une simple apparence ou si c’est une réalité fermement saisie par la foi. Il veut que ce soit visible pour tous. Quand quelque chose ne nous plaît pas, il est très facile de trouver des maîtres selon nos propres désirs, en détournant nos oreilles de la vérité (2 Timothée 4. 3, 4). Quand quelque chose n’est pas comme nous le voudrions, et que notre cœur n’est pas vraiment soumis à Christ, nous pouvons subtilement, et petit à petit, renier l’autorité de certains passages de la Parole de Dieu, et ainsi affaiblir l’action de l’Esprit sur notre conscience. L’étape suivante consiste alors à nous convaincre que nous voyons juste, et que les choses vont beaucoup mieux de cette façon. Mais tout cela, c’est marcher, lire la Parole, écouter et servir comme il nous plaît, et non selon ce qui plaît au Seigneur.

“Les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu” doivent être renversés ; tout ce qui ne conduit pas à “l’obéissance du Christ” doit être rejeté (2 Corinthiens 10. 4, 5). Sinon, c’est une “révolte contre l’Éternel, votre Dieu, qui… vous a rachetés de la maison de servitude”, et cette révolte nous pousse “hors de la voie dans laquelle l’Éternel, ton Dieu, t’a commandé de marcher(Deutéronome 13. 5). Tout ce qui diminue la puissance de la Parole de Dieu sur notre conscience et va à l’encontre de l’autorité de Christ sur nos âmes, ne vient pas de Dieu, mais du diable, l’ennemi de nos âmes.

A. Leclerc

×
Écouter
Écouter