Bannière

La Bonne Semence

Observez les oiseaux du ciel… votre Père céleste les nourrit.
Matthieu 6. 26
Ne vend-on pas deux moineaux pour un sou ? Et pas un seul d’entre eux ne tombe à terre sans la permission de votre Père.
Matthieu 10. 29
Confiance en notre Père céleste

C’est l’hiver. La neige recouvre toute la nature. Nous observons les oiseaux qui viennent se nourrir à la petite mangeoire installée sur la terrasse. Je pense à ce verset : “Votre Père céleste les nourrit”. Toute vie sur la terre est entre ses mains. “Tous s’attendent à toi, afin que tu leur donnes leur nourriture en son temps”, disait l’auteur du Psaume 104 (v. 27). Or le Seigneur Jésus, dans son enseignement, voulait nous rendre attentifs à la manière dont Dieu s’occupe de nous, les humains, qui valons “mieux que beaucoup de moineaux” (Matthieu 10. 31). Il sait que les soucis de la vie nous éloignent de lui ; il nous invite à faire confiance au Père céleste pour tous nos besoins, et à chercher premièrement le royaume de Dieu et sa justice (Matthieu 6. 33).

Mais voilà que devant la porte d’entrée, je trouve un de ces petits oiseaux à terre, sans vie… Je me souviens alors de cet autre texte cité en tête. C’est encore ce même Père qui a permis cette fois que sa frêle créature perde la vie aujourd’hui. Est-il devenu moins bon que lorsqu’il la nourrissait ?

Non ! Dieu fait toutes choses bien. Par Jésus, il est notre Père dans les cieux. Mettons pleinement notre confiance en lui pour tout ce qui concerne la vie présente et celle qui est à venir !

Le roi Salomon disait : “Le juste est plein de confiance, dans sa mort même” (Proverbes 14. 32). Et Jésus déclare : “Moi, je suis la résurrection et la vie : celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra” (Jean 11. 25).

×
Écouter
Écouter